le 07/02/2016 à 07:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Compétitivité de l’agriculture JA dénonce le rejet de la proposition de loi

Jeunes agriculteurs, dans un communiqué, dénonce les « postures politiques » après le rejet, à l’Assemblée nationale, de la proposition de loi sur la compétitivité de l’agriculture initiée par le Sénat.

« Jeudi 4 février, la proposition de loi pour la compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires, initiée par le Sénat à la suite des manifestations de septembre, a été rejetée en bloc à l'Assemblée nationale, à 53 voix contre 37, rappelle Jeunes agriculteurs dans un communiqué, qui regrette un tel rejet du texte, dont certaines dispositions favorables aux jeunes avaient été poussées par le syndicat. »

« Dans ce contexte de crise qui frappe tous les agriculteurs, en particulier les jeunes, comment ne pas déplorer ce rejet en bloc ? Jeunes Agriculteurs souhaite des solutions, pas des postures politiques. »

« Le ministre Stéphane Le Foll a affirmé que plusieurs propositions concernant la contractualisation seraient reprises dans la loi Sapin II, et que la non marchandisation des contrats laitiers, "sujet majeur", serait également discutée et intégrée. Il a également annoncé qu'un décret serait présenté pour préciser l'obligation d'origine de toutes les viandes et du lait. »

« Nous serons vigilants à ce que ces dispositions, en particulier la non marchandisation des contrats laitiers, ne fasse pas l'objet une fois de plus d'une mise au placard. Nous serons vigilants à ce que les discours se transforment en actes concrets. »

« Jeunes Agriculteurs souhaite des solutions à court, moyen et long terme, pour envoyer des signaux positifs aux jeunes, pour que demain, les agriculteurs soient encore nombreux sur nos territoires et puissent vivre dignement de leur métier. »

TNC