le 23/03/2016 à 17:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Fusion d’entreprises de sélection Midatest et Ucear deviennent Auriva-Elevage

Auriva-Elevage regroupe 10 coopératives d'insémination adhérentes à un ou plusieurs programme(s) de sélection. (©DR)

Auriva-Elevage regroupe 10 coopératives d'insémination adhérentes à un ou plusieurs programme(s) de sélection. (©DR)

Mardi 22 mars 2016, réunis en assemblée générale, les administrateurs Midatest et Ucear ont officialisé le regroupement de leurs deux entreprises de sélection bovine et caprine, désormais rassemblées sous la dénomination Auriva-Elevage.

Le mariage du Sud-Ouest avec Rhône-Alpes était en projet depuis janvier 2015, sous l'impulsion des présidents des deux entreprises de sélection : Guy Cabaussel, président de l'Union des coopératives d'élevage Alpes-Rhône (Ucear) et Gilles Gibaud, président de Midatest basée à côté de Castres dans le Tarn. Tous deux partagent la même vision et le même objectif : « apporter une génétique et des services de qualité adaptés à chacun des éleveurs ! »

Réunis sous le nom d'Auriva-Elevage, le groupe coopératif aura pour misions « d'accompagner chaque éleveur, chaque race, chaque territoire y compris où l'élevage est moins dense, avec une proximité et des moyens renforcés. C'est cette mosaïque d'hommes, de races et de territoires qui constitue notre différence et notre vraie force », assure Gilles Gibaud, le nouveau président d'Auriva.

16 programmes de sélection, 19 000 éleveurs

Impliquée dans 16 programmes de sélection, cette nouvelle structure qui s'étend sur 32 départements, des Pyrénées aux Alpes, a pour ambition de devenir un acteur incontournable en races laitières (Prim'holstein, Montbéliarde, Brune, Abondance, Tarentaise, Simmental, chêvres Alpine et Saanen), leader en races allaitantes (Limousine, Charolaise, Blonde d'Aquitaine) et spécialiste des races rustiques (Aubrac, Bazadaise, Gasconne) et du croisement (Inra 95, Excellence Charolaise). Elle regroupe dix coopératives adhérentes à un ou plusieurs programmes de sélection : Evolution, UALC, Sorelis, CIAM, Gen'Adour, Coopelso, Codelia, Eliacoop, Ucia, et EDS.

Au total Auriva-Elevage rassemble 19 000 éleveurs fondateurs, et distribue 1 716 000 doses bovines et 22 000 doses caprines en France et dans plus de 50 pays pour un chiffre d'affaires de 18 millions d'euros. Auriva-Elevage souhaite développer son activité hors-zone et export qui représente déjà plus de 48 % de ses ventes.

Auriva-Elevage compte 88 collaborateurs répartis sur six sites qui couvrent son territoire du sud de la France :

- Le site Ucear de Brindas dans le Rhône (69) : 28 salariés, 100 taureaux ;

- Le site Midatest de Soual dans le Tarn (81) : 39 salariés, 180 taureaux Blonds et Inra 95 ;

- Cadaujac en Gironde (33) où transitent 4,8 millions de doses ;

- Denguin dans les Pyrénnées-Atlantiques (64) : station de donneuse d'embryons ;

- Casteljaloux dans le Lot-et-Garonne (47) : station d'évaluation 700 animaux Blonde d'Aquitaine ;

- La Motte Servolex : 100 taureaux Abondance, Tarentaise, charolais Excellence.

Le projet d'Auriva-Elevage repose sur « une organisation progressive des ressources où les mots d'ordre son : transversalité, mutualisation et innovation. » D'après Bruno Pount, directeur d'Auriva-Elevage : « plus qu'accompagner les éleveurs, nous nous positionnons dans une démarche élargie qui ne concernera plus seulement l'insémination animale, et pro-active qui anticipera leurs besoins. Nous souhaitons inventer le futur des éleveurs. »

TNC