le 12/06/2016 à 07:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Pour soutenir l'agriculture française Plébiscite en faveur du commerce équitable

Les agriculteurs, comme l'ensemble des Français, souhaitent quasi-unanimement des règles de commerce équitable garantissant un juste prix payé aux agriculteurs français. (©TNC)

Les agriculteurs, comme l'ensemble des Français, souhaitent quasi-unanimement des règles de commerce équitable garantissant un juste prix payé aux agriculteurs français. (©TNC)

Les agriculteurs, comme l'ensemble des Français, plébiscitent la mise en place de règles de commerce équitable en faveur des produits agricoles français.

Garantir au consommateur que le produit a été payé au juste prix pour les producteurs français. Tel serait l'objectif de la mise en place de règles de commerce équitable permettant de soutenir les produits issus de l'agriculture française.

Les agriculteurs y sont favorables. Bien sûr. A 91 % ! Un score qui grimpe même à 97 % chez les viticulteurs et à 95 % dans le Sud-Ouest, selon le baromètre agricole Terre-net BVA (1).

Soutenir les produits agricoles français

Et l'ensemble des Français, qu'en pensent-ils ? Selon un sondage BVA mené en février dernier (2) l'idée de mettre en place ces règles de commerce équitable en faveur des agriculteurs français suscite « une adhésion quasiment unanime » commente Christelle Craplet (BVA Opinion). « Ils sont même près de deux sur trois (63 %) à être "très favorables" à cette mesure, signe d'un réel souci porté au sort des agriculteurs. » Elle note peu de différence entre les catégories aisées et les personnes appartenant à un milieu plus modeste.

« Malgré leur image plus mitigée des agriculteurs, les sympathisants Verts (EELV) se montrent eux aussi très favorables à cette mesure » souligne-t-elle. Avec ceux du Modem, de l'UDI et du Front national, ils sont les plus favorables (à 98 %) au commerce équitable pour soutenir les produits agricoles français.

Ce souhait de règles commerciales plus équitables s'ajoute au fait qu'une très large majorité de Français (63 %) se déclarent prêts à payer plus cher pour privilégier les produits agricoles français.

N.B : (1) Sondage réalisé du 19 au 24 février 2016 par internet, auprès d’un échantillon de 615 agriculteurs professionnels connectés, âgés de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : régions, et orientation principale de l’exploitation (grandes cultures/polyculture-élevage/autres : viticultures-arboriculture-maraîchage). Source : RGA 2010. (2) Enquête menée par BVA par l’intermédiaire d’internet, les 4 et 5 février 2016, auprès d’un échantillon de 1 096 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille et de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

TNC