le 03/08/2016 à 10:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Agriculture et innovation Agriconomie vient promouvoir la « smart agriculture » à la foire de Châlons

La start-up Agriconomie, lancée en 2014, est invitée sur le stand Smart Agriculture de la foire de Châlons, du 26 août au 4 septembre. Au programme, des ateliers et des conférences pour présenter les défis liés à l'agriculture, à la création d'entreprises et à l'emploi dans la région, qui veut redynamiser le secteur agricole du territoire.

Faire vivre une seconde révolution verte à l'agriculture régionale, c'est l'ambition des acteurs économiques agricoles et des élus du territoire de Châlons-en-Champagne, où aura lieu la 70e foire de Châlons, du 26 août au 4 septembre prochain. Un pôle d'excellence consacré à la Smart agriculture y aura son stand, pour accueillir les entreprises digitales les plus emblématiques de la filière, dont Agriconomie, plateforme de vente en ligne spécialisée dans les approvisionnements agricoles.

« Nous serons là pour raconter l'histoire de la création de la start-up Agriconomie, mais aussi pourquoi on est partis de la Champagne parce qu'on ne trouvait pas de développeur dans la région », explique Sylvain Sengbandith, chargé de communication de l'entreprise. Aujourd'hui, la Région veut corriger le tir et devenir un pôle de compétitivité et d'attraction pour les start-up agricoles. Les responsables d'Agriconomie apporteront leur témoignage pour inciter d'autres passionnés à sauter le pas et à créer leur propre start-up agricole, avec l'ambition de les rassembler ensuite au sein d'un « cluster » pour mettre les compétences en commun, dynamiser le secteur et créer de nouvelles synergies au niveau régional. La foire sera l'occasion de lancer officiellement le cluster.

Des conférences seront organisées, auxquelles les acteurs d'Agriconomie prendront part, pour expliquer leur aventure mais aussi débattre de l'agriculture de demain, comment les technologies et les produits numériques vont pouvoir aider les agriculteurs à progresser. Ils sont également les invités d'une conférence à laquelle participera Emmanuel Macron, plus axée sur le problème du recrutement et de l'emploi.

TNC