le 05/08/2016 à 14:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Légumineuses Création de l'Anils, interprofession de la filière légumes secs

Nouvelle section de Terres Univia, l’Association nationale interprofessionnelle des légumes secs (Anils) vise à mieux répondre aux enjeux de la filière, notamment en terme de techniques culturales et de valorisation de leurs qualités.

Créée fin 2015, l'Anils (Association nationale interprofessionnelle des légumes secs) est une nouvelle section spécialisée de Terres Univia qui regroupe les producteurs, collecteurs et conditionneurs de légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots secs et demi-secs). Son but : adopter une approche concertée et multi-locale afin de mieux répondre aux enjeux de la filière.

L'Anils est présidée par François Perrot. Son bureau est aussi composé de David Gonin, délégué Coop de France et agriculteur et d'Antoine Wassner, délégué FNLS (fédération nationale des légumes secs) et collecteur de lentilles en Haute Loire.

Un programme de sélection pour la lentille

Un premier accord a été défini sur la lentille. Devant l'absence de sélection variétale et de solutions efficaces pour la protection des cultures, l'Anils entend initier et conforter une dynamique scientifique et technique permettant de lever ces contraintes.

L'Anils annonce aussi la mise en place de réseaux et d'une fonction d'animation technique nationale. Des expérimentations de solutions chimiques innovantes et de méthodes alternatives pour protéger la lentilles des adventices, maladies et insectes seront mis en place dans les quatre bassins de production engagés (Berry, Puy, Vendée, Marne). D'autres actions sont prévues également : début d'un programme de sélection variétale, étude des bénéfices des cultures, actions de promotion, communication...

Un accord sur le secteur des pois chiches est à l'étude.

Dès 2016, l'Anils sera financée sur le principe de cotisations volontaires obligatoires des producteurs sur la base de 11 euros par tonne de lentilles collectée.

TNC