le 17/08/2016 à 09:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Usage de produits phytosanitaires Le Modef à Paris le 18 août pour dénoncer la concurrence déloyale

Le Modef organise jeudi 18 août sa traditionnelle vente de fruits et légumes « au juste prix » à Paris et en région parisienne. Le syndicat entend en profiter cette année pour dénoncer la concurrence déloyale des fruits et légumes importés, produits à grand renfort de produits phytosanitaires interdits dans l’Hexagone.

« La production française de fruits et légumes est en grande difficulté, 50 % des agriculteurs ont disparu et nous produisons seulement 60 % de nos besoins. La France subit un déficit chronique qui met en danger notre indépendance alimentaire », défend le Modef, en annonce de sa traditionnelle vente parisienne de fruits et légumes « au juste prix », que le syndicat organise jeudi 18 août à l'Aube. Mais, selon lui, « ll faut faire la clarté et dire la vérité sur l'utilisation des produits phytosanitaires par les pays qui exportent en France. »

Le syndicat dénonce ainsi la concurrence déloyale que subissent les producteurs français. « Il est clair que l'utilisation massive par des pays tiers de produits chimiques interdits en France ont de graves conséquences sur la santé des Français et l'activité économique et sociale agricole. »

Le Modef en appelle au Gouvernement. « L'Etat doit prendre ses responsabilités pour informer les consommateurs afin de rompre le silence qui est fait sur cette question. Il doit également prendre des mesures fermes et urgentes pour interdire les importations de fruits et légumes touchées par des produits phytosanitaires proscrits en France, afficher à l'étalage en plus de l'origine, le nom des produits interdits en France qui ont été utilisés dans le pays exportateur, et aussi contrôler les marges des GMS ».

TNC