le 27/09/2016 à 16:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Plan de régulation laitière Tous les volumes déclarés non produits devraient être indemnisés

Le ministère de l’agriculture a précisé, mardi 27 septembre 2016, les chiffres des demandes d’indemnisation de volumes non produits dans le cadre du plan européen de réduction de la production laitière.

Mardi 27 septembre, le ministère de l'agriculture confirme, dans un communiqué, les chiffres dévoilés jeudi 22 septembre concernant le « succès » du plan de réduction de la production laitière pour les trois derniers mois de 2016. Les 12 823 demandes d'indemnisations comptabilisées par FranceAgriMer « correspond à plus de 180 000 tonnes », précise le ministère.

La France a produit environ 6,29 Mt de lait sur les trois derniers mois de 2015, les trois pris en référence pour le dispositif de régulation. Les 180 000 t que les producteurs envisagent de ne pas produire correspondent ainsi à une réduction de 2,86 % de la collecte laitière pour les trois derniers mois 2016.

« Au niveau européen, la baisse de la production de lait est estimée à un peu plus de 1,071 millions de tonnes, ce qui traduit la prise de conscience collective et la pertinence du dispositif souhaité par la France depuis des mois. L'intégralité de ces volumes sera indemnisée sans stabilisateur. »

Pour rappel, l'Union européenne a décidé d'une aide globale de 150 M€ pour indemniser chaque kilo de lait non produit à hauteur de 14 cts€. La France abondera cette indemnisation par un montant supplémentaire de 10 cts€ pour les cinq premiers pourcent de réduction.

La réduction de 180 000 t de lait envisagée par les producteurs français permettra une indemnisation globale de 25,2 M € sur l'enveloppe européenne.

TNC