le 29/09/2016 à 17:00

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Conjoncture laitière Le recul de la production européenne produit ses effets sur les prix

Selon Benoît Rouyer, économiste au Cniel, le marché des produits laitiers « présente enfin des signes de redressement », grâce à la baisse de la collecte européenne. En France et en Allemagne, la collecte devrait baisser de près de 5 % en septembre 2016.

Le prix du lait payé au producteur était selon FranceAgriMer, de 286 €/1 000 l en juillet 2016, soit 100 € de moins qu'à l'été 2014. « Les prix des produits laitiers sont repartis à la hausse cet été », constate Benoît Rouyer, dans sa note mensuelle de conjoncture laitière. Mais le cours de la poudre de lait écrémé peine à reprendre des couleurs. En cause : les importants stocks constitués en Europe, notamment les 350 000 t à l'intervention, ralentissent la remontée des prix.

En revanche, Benoît Rouyer constate également un déficit de matières grasses sur les marchés internationaux, « ce qui stimule la remontée des prix du beurre ».

La remontée des prix des produits laitiers est due à un net recul de la production européenne. Entamée en juin 2016, la baisse de la collecte devrait atteindre 5 % en septembre en France et en Allemagne.

TNC