le 20/03/2017 à 09:00

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

NOTE DE LECTURE - ACADEMIE D'AGRICULTURE DE FRANCE Les végétaux, un nouveau pétrole?

 Les végétaux, un nouveau pétrole?

Les végétaux, un nouveau pétrole?

Jean-François Morot-Gaudry, membre de l’Académie d’Agriculture de France, publie aux éditions Quae, dans la collection « Enjeux Sciences », un essai de 160 pages, où il envisage une substitution du pétrole par une matière organique végétale et montre comment les produits végétaux peuvent être une alternative, tout au moins partielle, à la pétrochimie.

L’utilisation massive des produits carbonés fossiles a permis un développement énergétique et chimique sans précédent. Mais charbon, gaz et pétrole,dont la ressource n’est pas inépuisable, provoquent également d’importants bouleversements sur l’environnement.

D’autres sources énergétiques et de carbone doivent donc être recherchées pour remplacer au moins partiellement les produits fossiles. Les végétaux (matière agricole, bois, algues) pourraient constituer une véritable alternative, tant en ce qui concerne le secteur énergétique que celui des matériaux et autres produits dérivés du pétrole.

Substituer au pétrole une matière organique d’origine biologique, végétale, permet de considérer une nouvelle chimie dite « chimie issue du végétal » ou « chimie biosourcée ». Cette forme de chimie, ancienne à l’origine, est une chimie « douce », économe en énergie, peu polluante, dont le surcoût apparent n’est en fait que relatif. Cet ouvrage analyse ces aspects et montre comment les produits végétaux peuvent être une alternative, tout au moins partielle, à la pétrochimie.

Pour commander l'ouvrage: http://www.quae.com/fr/r4888-les-vegetaux-un-nouveau-petrole-.html

Académie d'Agriculture de France