le 19/05/2017 à 10:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Marché du soja Les cours baissent, plombés par le Brésil

Les cours du soja ont nettement baissé jeudi à Chicago, plombés par un fort renforcement du dollar face au réal à la suite des troubles politiques au Brésil, et ont entraîné avec eux les prix du maïs et du blé.

« C'est le marché du soja qui a tiré vers le bas les cours agricoles », a résumé Jack Scoville, de Price Futures Group.

« On fait face à des considérations liées aux devises avec les problèmes politiques au Brésil », a-t-il précisé.

Les graves accusations de corruption visant le président Michel Temer, envers lequel se multiplient les appels à la démission, ont provoqué jeudi une chute brutale des marchés brésilien.

Notamment, le réal plongeait, ce qui renforçait mécaniquement la compétitivité des produits brésiliens au détriment de leurs homologues américains, le Brésil étant en premier lieu un gros producteur de soja.

Dans ce contexte, les cours n'ont guère profité de « plutôt bons » chiffres hebdomadaires sur les exportations américaines, selon les termes de M. Scoville.

Les ventes américaines à l'international se sont révélées conformes aux attentes pour le maïs ainsi que le soja, et même meilleures que prévu pour le blé.

Sur le plan de l'offre, les investisseurs continuaient à surveiller les conditions météorologiques aux Etats-Unis, où se poursuivent les semis des trois grands produits.

« A cause de précipitations importantes, les marchés agricoles continuent à prendre note de possibles dégradations des rendements », ont remarqué les experts de la maison de courtage Allendale.

Mais « on n'entend absolument pas dire qu'il y ait de quoi paniquer pour la production américaine », ont-ils minimisé.

Le boisseau de maïs (environ 2 kg) pour livraison en juillet, le contrat le plus actif, a terminé à 3,6600 dollars contre 3,7150 dollars en fin de séance précédente.

Le boisseau de blé pour juillet, lui aussi le plus actif, valait 4,2575 dollars, contre 4,2700 dollars auparavant.

Le boisseau de soja pour juillet, là encore le plus échangé, coûtait 9,4475 dollars, contre 9,7575 dollars précédemment.

AFP