le 21/06/2017 à 09:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Canicule et sécheresse Déjà 29 départements ont restreint les possibilités d’irrigation

L'irrigation est désormais interdite dans certains secteurs d'une dizaine de départements. (©TNC)

L'irrigation est désormais interdite dans certains secteurs d'une dizaine de départements. (©TNC)

En quatre jours, une dizaine de départements ont relevé leur niveau d’alerte en matière de prélèvements d’eau, notamment à des fins agricoles. Au 20 juin 2017, déjà 29 départements ont soumis une partie de leur territoire à des restrictions d’irrigation. Et les prévisions météorologiques à venir devraient accélérer la tendance.

Mardi 20 juin 2017, 29 départements avaient placé une partie de leur territoire à un niveau plus élevé que la simple vigilance en matière de sécheresse. Au cours des quatre derniers jours, une dizaine de départements ont ainsi relevé leur niveau d’alerte. Les départements corses, la Haute-Garonne, l’Aude, l’Ariège ou encore le Val-d’Oise sont au niveau d’alerte. Les Landes et le Lot ont directement décrété l’alerte renforcée, restreignant ainsi les prélèvements d’irrigation de plus de 50 % ou de plus de 3,5 jours par semaine.

Neuf départements ont arrêté localement une situation de crise, interdisant totalement  l’irrigation dans ces zones.

La liste de ces restrictions d’irrigation devrait s’allonger dans les prochains jours au regard des prévisions météorologiques. À moins que des orages apportent localement un peu de pluie.

État des arrêtés départementaux de restriction de l’usage de l’eau

TNC