le 17/07/2017 à 14:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Maïs fourrage Les ensilages seront précoces cette année

Estimation par région de la date de début de récolte des maïs fourrages 2017. (©Arvalis)

Estimation par région de la date de début de récolte des maïs fourrages 2017. (©Arvalis)

Arvalis – Institut du végétal a estimé que les premières récoltes de maïs fourrage pourraient commencer dès la mi-août dans les régions les plus avancées, ce qui pourrait poser des problèmes de stockage dans certaines exploitations.

Arvalis - Institut du végétal a établi, le 7 juillet 2017, une carte des dates prévisionnelles de début de récolte pour le maïs fourrage, si les conditions climatiques continuent d'être aussi favorables. Les périodes indiquées ont été définies en fonction des dates de semis et du groupe de précocité dominant des variétés présentes dans chaque région.

La précocité de la récolte de maïs fourrage cette année s'explique par les fortes chaleurs de juin et de début juillet, qui ont accéléré la maturation des plantes et ont permis d'atteindre plus vite le taux de matière sèche optimal (entre 31 et 35 % pour un ensilage plante entière).

Gérer les stocks

Plutôt habitués à être trop courts en stocks, les éleveurs auront cette fois-ci une longueur d'avance : le silo 2016 ne sera pas terminé dans la plupart des exploitations. Ainsi, ils pourront fermer plus longtemps le silo 2017 et réaliser une transition alimentaire moins brutale. Le seul problème : l'éventuel manque de place pour stocker la nouvelle récolte s'il reste beaucoup d'ensilage de l'année précédente.

Attention également à ne pas surestimer les quantités de maïs récoltées car avec un ensilage précoce, le silo doit durer plus longtemps, c'est-à-dire jusqu'à la récolte 2018, soit plus d'un an (surtout si, à l'inverse, la récolte 2018 s'annonce tardive). Il est alors primordial de gérer correctement la fermentation afin d'éviter les pertes par moisissures. Aussi, pensez à prévoir un stock de sécurité plus important.

TNC