le 07/11/2017 à 09:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Electronique CCI 1200 : un double terminal Isobus

Le terminal CCI 1200 est le résultat d'un travail d'équipe entre plusieurs constructeurs. (©CCI center)

Le terminal CCI 1200 est le résultat d'un travail d'équipe entre plusieurs constructeurs. (©CCI center)

« Un pour tous et tous pour un ! » C'est cette devise qui, en 2009, a servi de base à un ensemble de constructeurs pour la création du Centre de compétences CCI. Parmi eux : Amazone, Grimme, Krone, Kuhn, Lemken et Rauch. Pour l’Agritechnica, ces différentes sociétés proposent un nouveau terminal multitouch de 12.1" : le CCI 1200. Il a la particularité d’avoir un double terminal Isobus dans un seul écran.

Il n’est plus rare désormais de voir deux machines Isobus utilisées ensemble. Un exemple : lors du semis de maïs, une trémie frontale pour le dosage des engrais et un semoir monograine à l'arrière. Deux terminaux universels (UT) sont intégrés au CCI 1200. Les deux machines sont donc affichées simultanément et peuvent être pilotées conjointement.

« Avec son écran large de 12,1" (30,5 cm), le CCI 1200 offre beaucoup d'espace pour la visualisation simultanée de multiples applications. Grâce à son gabarit compact, il peut néanmoins être installé de manière aisée dans la cabine. Selon l'application, le conducteur peut personnaliser sa mise en page individuellement. La vue standard montre deux applications l’une à côté de l'autre dans le même format. Par exemple, la caméra ou la vue de la carte de couverture/du Section Control est affichée à côté de l'UT (de la machine). Le conducteur peut choisir librement s'il souhaite utiliser cette vue en mode portrait ou en mode paysage. La troisième option est la « Maxi-view », un affichage agrandi avec des touches particulièrement grandes », explique Moritz Roeingh, manager-produits au CCI.

La fonction Multi-touch associée à la navigation du nouveau menu permet une utilisation simple comme sur un smartphone. La conception intelligente des menus réduit le nombre de pages et donc le nombre de clics nécessaires. Les symboles ont été repris des précédents terminaux CCI 50/100 et 200, de sorte que même les utilisateurs expérimentés de terminaux CCI peuvent rapidement se familiariser avec ce nouveau terminal. Tous les paramètres sont résumés dans un menu central. Les informations du menu d’aide expliquent étape par étape des tâches plus complexes, par ex. le choix du délai d’anticipation correct pour le contrôle automatique des sections.

Jusqu'à 254 sections peuvent être gérées par le CCI 1200 pour l’arrêt et la mise en route automatique sur une zone déjà travaillée ou sur une zone prédéfinie. Pour un large éventail d'utilisations, le semoir en ligne, le monograine, les pulvérisateurs, les distributeurs d’engrais, les épandeurs universels, les tonnes à lisier, les faucheuses et les andaineurs sont totalement compatibles. Tramline Control commande automatiquement les lignes de jalonnage en utilisant la position GPS. L'application Rate Control gère les cartes de modulation de dosage au format ISO-XML ou Shape avec une précision accrue grâce à la solution Control Points. Jusqu'à présent, la dose appliquée était la même pour toute la largeur de travail et dépendait de la position du tracteur. Grâce à la solution Control Points, pour un distributeur d’engrais par exemple, le CCI 1200 est capable de gérer deux doses d’application sur la même largeur de travail, soit une dose différente entre la gauche et la droite.

Le terminal CCI 1200 est disponible auprès des sociétés Rauch, Kuhn, Krone, Lemken et Grimme dès l'Agritechnica. À partir de la mi-2018, il sera disponible auprès des autres sociétés membres du CCI : Pöttinger, Bergmann, Anedo, Eckelmann, Jetter, l’université d’Osnabrück, Bednar, Peeters, Walterscheid, Ropa, Zunhammer, Dinamica Generale, FarmFacts, Fliegl et Yanmar.

TNC