le 07/11/2017 à 10:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Remorque autochargeuse Shuttle 490 S : la dernière-née de chez Bergmann

La remorque autochargeuse Bergmann Shuttle 490 contient entre 45,5 et 51 m3 selon le modèle. (©Bergmann)

La remorque autochargeuse Bergmann Shuttle 490 contient entre 45,5 et 51 m3 selon le modèle. (©Bergmann)

Le constructeur a choisi l'Agritechnica de Hanovre (Allemagne) pour lever le voile sur sa dernière trouvaille, la remorque autochargeuse Shuttle 490 S. De conception compacte, la gamme embarque de 45,5 à 51 m3 de fourrage sans oublier le respect du sol. Pour simplifier le travail de l'opérateur, certaines fonctions sont automatisables.

Bergmann complète sa gamme de remorques autochargeuses avec l’arrivée de la nouvelle Shuttle 490 S. Pour découvrir cette gamme, dont la contenance oscille entre 45,5 et 51 m3, rendez-vous à Hanovre (Allemagne) sur le stand Agritechnica de la marque.

Côté pick-up, la largeur est standard, comme sur toutes les remorques de la marque, à savoir 2,27 m. Pour ajuster la vitesse de rotation des dents ou la hauteur de travail de l'organe de ramassage, l'opérateur bénéficie de commandes hydrauliques en cabine. Il ajuste les réglages de l'outil en fonction de la hauteur et de la taille de l’andain ou encore de la vitesse de ramassage, directement depuis son siège en cabine. Pour mieux transférer la matière vers le rotor, il a été rapproché. En cas de bourrage, pas de panique ! Il suffit d’inverser le sens de rotation du pick-up, sans bouger de la cabine.

La récolte est découpée finement grâce à 53 couteaux en Hardox, espacés de 34 mm. En outre, le dispositif permet de remplacer une lame sans outil. Et pour faciliter l'accès au rotor, le timon se relève pour offrir un grand dégagement. La boîte de vitesse qui gère la vitesse de rotation des organes a été surdimensionnée pour absorber la puissance des tracteurs récents, développant parfois plus de 400 ch !

34 m/min pour décharger rapidement

À l’avant, la paroi mobile apporte de la compacité lorsqu'elle est repliée et, à l'inverse, augmente le volume en position ouverte. Au remplissage, elle reste à l'arrière jusqu’à ce que la remorque soit pleine. À ce moment-là, le mur avance automatiquement et libère du volume. Pour que le flux de matière glisse mieux, le sol en acier est légèrement incliné vers l’avant. Résultat : le chargement est uniforme.

Pour décharger, le sens de rotation du fond mouvant s'inverse. Les quatre chaînes qui raclent le fond peuvent tourner jusqu’à 34 m/min si le débit d'huile du tracteur est suffisant ! Cette vitesse est atteinte grâce à la deuxième vitesse de la transmission. À noter aussi que le tablier accompagne le fourrage pour éviter que des bouchons se forment dans la caisse.

À tout moment, l’opérateur connaît la position du hayon via l'écran du terminal, qui affiche l'information remontée par le capteur. Du coup, la largeur d’ouverture peut être enregistrée au préalable. Il suffit d'un clic sur l'écran pour que la paroi reprenne automatiquement sa position d'origine. Une fonction qui garantit un travail régulier et toujours avec les mêmes paramètres.

Le timon réglable est installé de série. Associé à la taille compacte de la remorque, les manœuvres deviennent un jeu d'enfant, même dans les endroits exigus. Autre avantage : le transfert de charge sur l'essieu arrière du tracteur. Jusqu'à 4 t peuvent ainsi être renvoyées pour améliorer la capacité de traction. Une fonction intéressante pour ceux qui roulent sur le silo. Sur la route, la benne est stable, en particulier grâce à la suspension hydraulique, stabilisant les 34 t de l'engin. Même avec ce poids, la compaction du sol est limitée grâce aux roues de dimension 800/45 R30.5.

Direction assistée électronique

Au champ, la direction assistée électronique (en option) réduit la surface d’herbe écrasée par les roues. En fait, la remorque reprend exactement les empreintes du tracteur, même en marche arrière. La Shuttle 490 S bénéficie d'un système de couverture, pour ne pas perdre de marchandise sur la route et ainsi, augmenter la sécurité au transport.

Côté électronique, les commandes BCT 20 sont basées sur le concept de la marque : seules les fonctions utilisées sont affichées. Les tâches répétitives sont programmables pour former une séquence. Il suffit de la lancer par un simple appui sur une touche. Au choix, deux terminaux compatibles Isobus : le CCI200 avec un écran tactile de 12 pouces et 12 touches programmables, ou le modèle plus compact, le CCI50. Ceux qui bénéficient d’un tracteur compatible Isobus pilotent la remorque directement via le terminal du tracteur.

Le kit d'éclairage composé de quatre feux à Led autorise le travail nocturne. Pour les entrepreneurs, des compteurs totalisent les kilomètres parcourus et le temps passé sur les chantiers, facilitant ensuite la facturation des clients. Les plus exigeants connaissent même la quantité de nourriture ramassée grâce à l'option de pesée hydraulique embarquée.

TNC