• Accueil
  • Actualités
  • Le bénéfice net semestriel bondit porté par les spiritueux haut de gamme

le 23/11/2017 à 12:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Rémy Cointreau Le bénéfice net semestriel bondit porté par les spiritueux haut de gamme

Le groupe de spiritueux Rémy Cointreau a vu son bénéfice net bondir de 17,3 %, à 89,2 millions d'euros, au premier semestre de son exercice décalé 2017/18, et a confirmé jeudi son objectif de croissance sur l'exercice.

L'expansion de la marge brute (+ 7,9 % à 365,8 millions d'euros), portée par les spiritueux haut de gamme « a largement compensé une hausse à deux chiffres des investissements en communication et image, ainsi qu'un renforcement des structures de distribution », explique Rémy Cointreau dans un communiqué.

D'avril à septembre 2017, les ventes du groupe ont gagné 6 % à 544,4 millions d'euros, soutenues par le cognac, notamment la Maison Rémy Martin dont les ventes se sont établies à 367 millions d'euros, soit un bond de 13,8 %.

Le résultat opérationnel courant (Roc) du groupe s'établit à 134,1 millions d'euros, en croissance de 8,2 %. Le Roc de la division Cognac représente à lui seul 115,5 millions d'euros (+ 13,3 %).

La baisse des ventes de la division Liqueurs et spiritueux (- 4,2 %), est due à la déconsolidation de la marque Passoa, liqueur aux fruits de la passion, depuis le 1er décembre 2016. Elle masque selon le groupe la « bonne progression des marques de la division » (+ 5 %) sur le semestre.

Le résultat opérationnel courant des liqueurs s'élève à 22,5 millions d'euros, en recul de 17,8 %. Ce recul s'explique par « la réduction volontaire des volumes les moins bien valorisés, dans le cadre de la stratégie de montée en gamme des marques du groupe.

Le repli des ventes de Marques partenaires (- 13,9 %) s'explique essentiellement par l'évolution du portefeuille des marques distribuées. « La consolidation des ventes de Passoa, désormais distribuée partiellement par le réseau Rémy Cointreau pour le compte de la joint-venture, n'a pas complétement compensé la fin du contrat de distribution des marques de champagne Charles Heidsieck et Piper-Heidsieck ».

Le résultat opérationnel courant des marques partenaires s'élève à 2,5 millions d'euros, en baisse organique de 8,3 %.

Au terme de ce premier semestre, Rémy Cointreau confirme son objectif de croissance de son résultat opérationnel courant sur l'exercice 2017/18, à devises et périmètre constant.

AFP