le 24/11/2017 à 11:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

De la vigne au vin Toute l'actualité de la filière

De la vigne au vin : des informations sur l'actualité et les mutations du monde du vin.

Œnotourisme : château Reignac primé à l'international

Le Château Reignac, en Gironde, a remporté le 9 novembre l'« International Best Of Wine Tourism Award », à Valparaiso au Chili, pour la qualité de ses prestations d'accueil. Parmi 59 candidats issus de neuf vignobles dans le monde, ce château dans l'Entre-deux-mers s'est notamment distingué par son jardin des Senteurs, une serre dessinée par Eiffel ou une magnifique bâtisse du XVIe siècle. Ce concours, créé en 2002 à Bordeaux, a reçu plus de 4.000 candidatures et 633 propriétés ont été labellisées « Best Of Wine Tourism » au sein du réseau des Capitales de grands vignobles situées en Australie, Afrique du Sud, Espagne, France, Allemagne, Argentine, Portugal, Etats-Unis, Chili et Italie.

Vins de Loire : 10 euros minimum la bouteille

Amateurs de vins de Loire, préparez-vous : « Une bouteille de vin ne devrait pas être vendue moins de 10 euros », estime Jean-Martin Dutour, président de l'organisation interprofessionnelle InterLoire, qui rassemble vignerons et négociants. « Avec les aléas climatiques (grêle, gel) qui ont réduit les volumes vendangés, les prix ont augmenté », explique-t-il.

Touraine : le modèle coopératif en perte de vitesse

A près de 100 ans d'existence, la cave coopérative de la Gourmandière à Francueil (Indre-et-Loire) va disparaître, faute de volumes suffisants. Cette cave comptait une centaine d'adhérents, mais seulement une vingtaine de vignerons apporteurs, dont six seulement de moins de 60 ans. Cette année, les vignerons ont livré seulement 4.700 hectolitres, contre 30.000 il y a 20 ans. Déjà, en Touraine, la cave coopérative de Bourgueil a dû fusionner l'année dernière avec celle de Saumur. Vouvray, surfant sur la mode des vins pétillants, a la plus grosse des six coopératives d'Indre-et-Loire avec près de deux millions de bouteilles produites et une quarantaine de vignerons apporteurs.

Décès de Patrick Maroteaux du château Branaire Ducru

Patrick Maroteaux, propriétaire du château Branaire Ducru, 4e grand cru classé 1855 (Saint-Julien), est décédé dimanche des suites d'une longue maladie à l'âge de 67 ans. Dirigeant d'un groupe familial, ce père de famille s'était tourné vers la vigne en 1988 et était devenu président de l'Union des grands crus (UGC) de Bordeaux, qui regroupe 135 châteaux, de 2000 à 2008.

Michel Chapoutier à la présidence d'Inter-Rhône

Après un premier mandat de trois ans, Michel Chapoutier a été réélu le 3 novembre à la tête d'Inter-Rhône, l'interprofession des vins AOC Côtes du Rhône et Vallée du Rhône, qu'il présidera jusqu'en 2020 avec à ses côtés Etienne Maffre, vice-président pour la partie négoce, et Philippe Pellaton, vice-président pour la partie production.

39e salon des Vignerons indépendants

Près d'un millier de vignerons participeront du 30 novembre au 4 décembre au 39e salon des Vignerons indépendants à Paris. L'année dernière, plus de 110.000 visiteurs avaient fait le déplacement pour avoir un lien direct avec le producteur, découvrir son vin, son histoire... Pour Daniel Mouty, président des salons au sein des Vignerons indépendants, cette « source de commercialisation » « pèse souvent lourd pour les domaines. Le circuit court est une source de valorisation importante et équitable pour chacun ».

Un autocar au marc de raisin

Depuis le 6 novembre, un autocar qui carbure au marc de raisin sillonne les routes de Gironde, entre Bordeaux et Blaye. Ce bioéthanol, issu de la fabrication du vin et produit localement, permet de baisser de 85 % les émissions de gaz à effet de serre, de 50 % l'oxyde d'azote et de 70 % les particules fines. « Il est issu de résidus viniques, les vignerons ne peuvent les presser qu'à 90 %, le restant de ces marcs sont livrés à des distilleries qui produisent avec ce déchet du bioéthanol », explique Nicolas Raud, directeur de Citram Aquitaine, entreprise de transport du réseau public Nouvelle-Aquitaine qui teste ce nouveau type de véhicule.

Bordeaux Tasting : du vin au champagne

Environ 8.000 visiteurs sont attendus les 9 et 10 décembre à Bordeaux pour déguster 300 vins, champagne et spiritueux de France et d'ailleurs, lors de la 6e édition de « Bordeaux Tasting » organisée par le magazine Terre de vins.

« J'irai déguster chez vous » à Bordeaux

Choisir ses vignerons et les inviter à présenter leur vin lors d'une soirée entre amis : tel est le concept de « J'irai déguster chez vous », lancée l'année dernière par l'appellation Castillon Côtes de Bordeaux. Dans la maison de particuliers, une trentaine de vignerons viendront en duo les 8 et 9 décembre faire découvrir leur vin, principalement rouge, leur savoir-faire et le terroir de Castillon, dont 25 % des exploitations sont en agriculture biologique.

Après le rugby, Chabal lance son vin

L'ancien joueur du XV de France, Sébastien Chabal, propose à partir du 30 novembre trois vins élaborés avec le Cellier des Chartreux à Pujaut (Gard). « Les vins de Sébastien Chabal & les Chartreux » se déclinent en côtes-du-Rhône villages Saint-Gervais rouge (« Avec l'Art & la manière »), côtes-du-Rhône blanc (« Je résiste à tout sauf à la tentation ») et en rosé produit en vin de France (« Une petite cuvée au poil »). Présent pendant les vendanges, Chabal a réalisé avec le président et l'œnologue de la cave les assemblages et les dégustations. L'ancien rugbyman, originaire de Valence, veut maintenant acheter trois hectares dans les côtes-du-Rhône pour produire des raisins qui seront vendus au Cellier des Chartreux.

« La génération Y et le vin »

La consommation de vin chez les jeunes a diminué ces 10 dernières années en France, selon la 1ère édition du laboratoire d'idées « La Génération Y et le vin » organisé par Vin & Société. « Ils en consomment moins souvent (moins d'une fois par semaine) et dans des quantités beaucoup plus faibles à chaque occasion (baisse de 30 % de la portion entre 2003 et 2013), ce qui fait d'eux les moins consommateurs de vin comparés aux autres tranches d'âge », souligne Vin & Société, structure qui regroupe 29 organisations de la vigne et du vin. Le vin est consommé de préférence au dîner, à domicile, et au moins une fois par mois en apéritif dînatoire.

Neal Martin, de Parker à Vinous

Le critique de vin britannique Neal Martin, qui a succédé en mai 2016 au célébre dégustateur américain Robert Parker, quitte la société Robert Parker Wine Advocate (RPWA) pour rejoindre en février la publication américaine en ligne Vinous. Il sera responsable de la couverture des vins de Bordeaux (avec le fondateur de Vinous, Antonio Galloni), de Bourgogne (avec le critique de vin Steve Tanzer) et d'Afrique du Sud et de Nouvelle-Zélande.

Bouchons, carafes, verres... De l'art dans un livre

Tire-bouchons, sabres à champagnes réalisés par de grands couteliers, étuis, bouteilles et verres en cristal sont magnifiés dans un nouvel ouvrage, « Vin, métiers d'art & art de vivre » (éditions Glénat). Illustré de belles photos, ce livre présente les métiers et les objets d'art liés au vin, à l'image de ces bouteilles en cristal de Baccarat pour le cognac Louis XIII ou des grands vins de Bordeaux. Les étiquettes peuvent illustrer les problématiques actuelles comme ce léopard sur une bouteille de champagne Taittinger du photographe Sebastiao Salgado, qui défend la sauvegarde de la planète.

« L'atlas des vins de France »

« Le vin, c'est de la géographie liquide », a dit un jour en Australie un vigneron à Erik Orsenna. L'écrivain s'en est souvenu lorsqu'il a préfacé « L'atlas des vins de France » (éditions de Monza), heureux de « découvrir que de nouveaux trésors » l'attendaient : de l'Alsace au Sud-Ouest en passant par le Jura, le Val de Loire, la Provence et la Corse. Chaque appellation est décrite avec de nombreuses cartes, claires et détaillées, dans cette nouvelle édition de Laure Gasparotto. Les eaux-de-vie ne sont pas oubliées avec de nombreuses informations sur le calva, l'armagnac, le cognac et le rhum. Conçu en partenariat avec l'INAO (Institut national de l'origine et de la qualité) et l'Union de la sommellerie française, cet atlas résume également la vinification et donne des conseils sur la dégustation ou encore les accords mets-vins.

« Grand tasting » au Carrousel du Louvre

Pour sa 12e édition, le Grand tasting au Carrousel du Louvre réunit quelque 350 vignerons français et étrangers et présente plus de 35.000 vins sélectionnés par Bettane & Desseauve pour deux jours de dégustations, rencontres et ateliers, les 1er et 2 décembre au Carrousel du Louvre à Paris.

AFP