le 01/12/2017 à 09:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Prix du lait « Déçus » et « trahis », les éleveurs Lactalis écrivent aux dirigeants du groupe

Dans une lettre ouverte, les producteurs de lait livrant au géant laitier Lactalis dénoncent « un prix du lait fixé d’avance, de fait non négociable ». « Déçus » et « trahis », ils entendent prendre « les dispositions pour ne plus subir » les prix du groupe.

L’Union des éleveurs livreurs Lactalis, représentant 3 400 exploitations laitières livrant sa production au géant mondial, a adressé une lettre ouverte, mercredi 29 novembre 2017, pour dénoncer l’attitude du groupe en matière de négociation du prix du lait.

« Nous, éleveurs livrant notre lait à Lactalis, sommes trahis par votre groupe qui avait pourtant pu faire notre fierté. La notion de "partenariat" avec les éleveurs, affichée sur certaines de vos marques est aujourd’hui un simple mensonge », écrivent-ils.

« Alors qu’un accord avec les producteurs de lait membres de l’Unell semblait améliorer nos relations, nous sommes très déçus par l’attitude de votre groupe sur cette fin d’année. »

« A plusieurs reprises, le prix annoncé par vos représentants s’est révélé de fait non négociable et fixé d’avance. De plus, ce prix n’est pas motivé par l’évolution des marchés laitiers mais découle d’un calage strict avec le prix de l’entreprise la moins disante de la filière française. »

« Le calage strict au prix du moins disant n’est pas digne de vos positions ni des marques valorisantes que vous détenez », écrivent-ils.

« C’est pour dénoncer ce comportement que nous avons choisi d’annuler la rencontre "prix du lait" prévue avec les représentants de votre groupe. Sans évolution de votre part, celle-ci aurait été un simulacre de négociation que nous ne saurions cautionner. »

« Les Etats généraux de l’alimentation veulent inverser la logique de la construction du prix et conduire à un partage équitable de la valeur créée entre les acteurs de la filière. Il est temps que cette logique s’applique. Nous souhaitons rentrer dans cette nouvelle ère. C’est avec détermination que nous prendrons les dispositions pour ne plus subir vos prix. »

TNC