le 01/12/2017 à 19:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Libre-échange Les agriculteurs européens « préoccupés » par les négociations UE/Mercosur

Le principal syndicat européen d'agriculteurs, le Copa-Cogeca, s'est dit « sérieusement préoccupé » vendredi par l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et les pays du Mercosur, dont les négociations entrent dans leur phase finale.

« L'UE ne devrait pas faire de concessions importantes sur le bœuf, le sucre et l'éthanol alors que le marché européen ne manque pas de produits agricoles et que nous ne connaissons pas le résultat du Brexit », écrit le syndicat sans un communiqué. « L'UE a déjà fait une offre trop généreuse pour le bœuf (...) Ce n'est pas acceptable », ajoute-t-il.

Bruxelles a entamé mercredi un nouveau cycle de négociations avec l'Argentine, le Brésil, le Paraguay et l'Uruguay, qui font partie du Mercosur - le Venezuela, également membre, ne participe pas aux négociations. Ces discussions dans la capitale belge doivent s'achever vendredi prochain.

Les deux parties s'activent pour parvenir à un accord, au moins politique, début décembre à Buenos Aires, à l'occasion d'une réunion ministérielle de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Depuis près de deux décennies, les discussions entre l'UE et les quatre pays du bloc latino-américain se sont heurtées à des divergences insurmontables. Les négociations avaient été suspendues en 2004, pour ne reprendre que six ans plus tard.

En octobre, l'UE a présenté une offre, acceptant l'entrée sur son marché de 70.000 tonnes de viande bovine et de 600.000 tonnes d'éthanol, deux produits très sensibles pour le Vieux Continent. Mais cette offre n'a pas satisfait le Mercosur, qui en attend une nouvelle la semaine prochaine.

AFP