• Accueil
  • Actualités
  • Au Louvre, les agriculteurs dénoncent les distorsions de concurrence

le 19/12/2017 à 13:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

#Toustrompés Au Louvre, les agriculteurs dénoncent les distorsions de concurrence

Pour dénoncer les contradictions d'Emmanuel Macron lors de ces différents discours, de nombreux manifestants arborent un masque le représentant avec un nez allongé à la façon de Pinocchio.

Pour dénoncer les contradictions d'Emmanuel Macron lors de ces différents discours, de nombreux manifestants arborent un masque le représentant avec un nez allongé à la façon de Pinocchio.

A l'appel de 16 FDSEA et de JA, les agriculteurs ont pris possession du Carrousel du Louvre à Paris ce mardi 19 décembre pour dénoncer les distorsions de concurrence dont ils s'estiment victimes. Dans leur viseur, Emmanuel Macron qu'ils accusent de mensonge et de double discours concernant la qualité de l'alimentation.

#Toustrompés ou #Balancetadistorsion, ce sont les mots d'ordre de la mobilisation des agriculteurs à Paris ce mardi 19 décembre 2017. A l'appel de 16 FDSEA et JA*, ils dénoncent notamment le double discours du gouvernement sur les accords de libre-échange avec le Canada (Ceta) et le Mercosur. Ces accords vont permettre l'importation de viande de moins bonne qualité alors qu'est demandé aux agriculteurs français de faire des efforts dans ce domaine. Ces derniers réclament donc « le droit à la transparence des consommateurs et l'égalité des chances pour les agriculteurs ».

*Fédérations du Nord, du Pas-de-Calais, de l’Aisne, de la Somme, de l’Oise, de la Marne, de l’Aube, de l’Eure, de la Seine-et-Marne, de l’Ile-de-France, du Loiret, du Loir-et-Cher, d’Eure-et-Loir, d’Indre-et-Loire, de l’Indre et du Cher.

TNC