le 20/12/2017 à 10:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Emploi agricole Filière agroéquipement : des postes à pourvoir mais peu de candidats !

L'Aprodema et l'Apecita signent un partenariat pour attirer les jeunes vers l'agroéquipement et pourvoir les emplois vacants dans les entreprises. (©TNC)

L'Aprodema et l'Apecita signent un partenariat pour attirer les jeunes vers l'agroéquipement et pourvoir les emplois vacants dans les entreprises. (©TNC)

Le chômage est l'une des principales préoccupations en France et pourtant, la filière agroéquipement ne parvient pas à recruter suffisamment pour occuper les postes vacants dans les entreprises. Pour attirer plus de jeunes vers les métiers de l'agroéquipement, l'Aprodema et l'Apecita unissent leur force et signent un partenariat pour mieux les séduire.

L’Aprodema (association pour la promotion des métiers et des formations en agroéquipement) et l’Apecita (association pour l’emploi des cadres, ingénieurs et techniciens agricoles) unissent leur force pour réduire le chômage en France, notamment dans le domaine agricole.

Dans la filière agroéquipement, enseignants, conducteurs d’engins, mécaniciens, inspecteurs techniques, commerciaux ou ingénieurs en recherche et développement, tous les acteurs recrutent. Des emplois en CDI, plutôt bien rémunérés, sont à pourvoir partout dans le pays et accessibles à tout niveau de formation.

Le partenariat signé entre les deux organisations vise à valoriser et mettre en avant les métiers d’une filière qui peine à embaucher. Pour y parvenir, offres et demandes d'emploi vont être partagées. En outre, sur les réseaux sociaux, dans les salons ou sur le web, l’opération séduction lancée vise à séduire un maximum de jeunes dès le collège ou le lycée, avant qu’ils ne "s’embourbent" pas dans une voie saturée.

TNC