le 20/12/2017 à 18:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Pac post 2020 JA : « Pour une PAC renforcée accompagnant des filières durables »

Jeunes Agriculteurs a présenté son nouveau projet pour la PAC post 2020. Le syndicat propose notamment : des aides couplées à la production, conditionnées au développement des filières ; la mise en place d'un dispositif contracyclique ou encore la rémunération des services rendus par les agriculteurs à l'environnement.

Jeunes Agriculteurs est parti de la conviction que « la Politique Agricole commune doit devenir un outil essentiel à la structuration des filières agricoles, seule solution pour sécuriser durablement le revenu des producteurs et assurer une alimentation saine et de qualité aux consommateurs européens », afin d'élaborer son nouveau projet pour la Pac post 2020.

Le syndicat souhaite que la PAC accompagne « l’orientation des filières vers davantage de partage et de création de valeur » et propose pour cela deux mesures : « des aides couplées à la production, conditionnées au développement des filières (regroupement de l’offre, différenciation, contractualisation, etc.) et des investissements aux échelles de l’exploitation et des filières ».

JA souhaite également la mise en place d'un dispositif contracyclique en complément des assurances climatiques et des fonds de mutualisation afin de faire face à la volatilité des prix et aux aléas climatiques ou sanitaires.

Au niveau environnemental, le syndicat estime que « la PAC doit permettre de rémunérer les services rendus par les agriculteurs et, dans un souci d’efficacité, fixer des objectifs de résultats et non des obligations de moyens ».

« Enfin, afin de favoriser le renouvellement des générations d’agriculteurs, la PAC doit mettre en place une véritable politique d’installation européenne, avec une majoration des aides pour les jeunes et cibler les aides vers les actifs agricoles, les femmes et les hommes qui, chaque jour, font l’agriculture. »

TNC