le 19/01/2018 à 17:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Pêche électrique Des pêcheurs menacent de bloquer le port de Calais

Une cinquantaine de pêcheurs réunis à Boulogne-sur-Mer, protestant contre la pêche électrique et réclamant des aides financières d'urgence, ont menacé vendredi de bloquer le port de Calais jeudi prochain.

« Il va y avoir des actions assez fortes, on est au bord du gouffre », a déclaré à la presse Olivier Leprêtre, président du comité régional des pêches, évoquant la possibilité de bloquer jeudi le premier port d'Europe continentale pour le trafic passagers. Les pêcheurs mécontents, venus de plusieurs ports du nord de la France, dont Dunkerque et Calais, s'étaient rassemblés à la criée.

« Quand il y a du poisson on est obligé de le rejeter avec les règlements inadaptés de la commission européenne », a-t-il ajouté à un correspondant de l'AFP, demandant en outre « une interdiction totale de la pêche électrique », pratiquée par les Néerlandais.

Mardi, le Parlement européen a pris position contre la pêche électrique dans l'Union européenne (UE), une première victoire pour les opposants à cette pratique jugée « destructrice » pour les fonds marins, autorisée à titre expérimental en mer du Nord.

Interrogé sur la pêche électrique, Stéphane Pinto, vice-président du comité régional des pêches, représentant des fileyeurs, a jugé que ce n'était pas « une pêche très bonne pour la ressource ». Le port de Boulogne-sur-Mer est resté en 2017 le premier port de pêche français, avec 32.028 tonnes débarquées, malgré une baisse de 4,8 % par rapport à 2016.

AFP