le 29/01/2018 à 17:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Formation L'Idele organise six formations sur la génétique des bovins viande

Apprenez-en davantage grâce aux formations bovins viande de l'institut de l'élevage. (©Idele)

Apprenez-en davantage grâce aux formations bovins viande de l'institut de l'élevage. (©Idele)

En février-mars, l'Idele organise six formations autour de la génétique des bovins viande.

L’institut de l'élevage organise, en février et mars 2018, six nouvelles formations pour la génétique des bovins viande.

La première formation, intitulée « Apprécier la conformation en vif et en carcasse des bovins allaitants », aura lieu les 6 et 7 mars à Bessines (79) et coûtera 710 €. Elle est destinée aux éleveurs, aux conseillers techniques ainsi qu'à tous les métiers de la filière boucherie. Son point fort est la comparaison directe entre le poids vif et la carcasse, avec les évaluations d'un même lot en vif le 1er jour, puis en carcasse le 2e jour. Elle permettra ainsi, entre autres, d'apprécier la moyenne des bovins allaitants mâles et de connaître la composition d'une carcasse.

La seconde formation proposée, « Le BGTA, bilan génétique du troupeau bovin allaitant », se tiendra du 20 au 22 février à Limoges (87) ou du 15 au 17 mai à Boismé (79), pour 800 €. Elle est destinée aux inséminateurs, techniciens et conseillers d’élevage. Le BGTA étant un outil de référence pour le contrôle des performances viande, car synthétisant les résultats Iboval du troupeau, la formation expliquera comment utiliser le document. Elle sera menée par des acteurs du dispositif, et alternera apports théoriques et pratiques.

La formation « Evaluations Iboval en ferme : les nouveautés et leur utilisation » est la troisième proposée. Elle se tiendra le 27 mars à Châteauroux (36) à destination des inséminateurs et techniciens, et coûtera 340 €. Elle fera le point sur toutes les nouveautés de l’indexation, suite aux travaux de l’Inra ces dernières années, et s’appuiera pour cela sur des questions et cas concrets.

La quatrième formation s’intitule « Nouveaux pointeurs - obtention de l'attestation provisoire de pointage » et s’adresse aux nouveaux pointeurs appartenant aux structures DGF, n’ayant jamais présenté un agrément. Elle s’articulera en trois modules, pour un total de 1 000 €, le premier ayant lieu du 19 au 23 mars en Vendée. Elle aura pour objectif la description de bovins viandes de moins de 12 mois, et l’explication de cette description auprès des éleveurs. À l’issue du module 2, en fonction des résultats aux tests, une attestation provisoire d’aptitude au pointage pourra être délivrée. Et après le 3e module, les participants seront considérés aptes à passer l’agrément.

La cinquième formation, « Perfectionnement à la description morphologique des bovins allaitants », s’adresse aux pointeurs habilités souhaitant se perfectionner. Elle se déroulera en deux modules, le 2nd étant facultatif. Ainsi le 1er aura lieu du 5 au 8 mars pour un coût de 750 € et le 2nd du 8 au 9 mars, pour 200 € de plus. La formation devrait avoir lieu dans le Limousin. La première partie permettra de perfectionner sa pratique du pointage, en améliorant le lien entre conformation vif et carcasse. Le 2nd module portera sur des tests de répétabilité.

Enfin, la sixième et dernière formation : « Mesure du comportement des veaux au sevrage en ferme », s’adresse aux techniciens peseurs et pointeurs. Elle se tiendra le 12 février en Poitou Charentes pour 280 €. Par des apports théoriques et pratiques, elle expliquera comment collecter les enregistrements liés au comportement des veaux lors du pointage morphologique et de la pesée au sevrage.

TNC