le 05/02/2018 à 09:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Conseil d’achat tracteur (1/3) John Deere : « Choisir le freinage pneumatique pour plus de performances »

Lors de l’achat d’un nouveau tracteur, les exploitants doivent réfléchir au choix du système de freinage. Nous avons interrogé les tractoristes pour connaître leurs conseils. Dans cet article, Julien Saint Laurent, du service marketing de John Deere, répond à nos questions.

TNM : Quels sont les modèles de tracteurs dotés de la double ligne de freinage ? Le freinage hydraulique et pneumatique est-il proposé sur ces tracteurs ?

Julien Saint Laurent : « Nous proposons les solutions double ligne à partir des séries 5E : 5E (uniquement hydraulique), 5M, 5R, 6M, 6R, 7R, 8R (hydraulique ou pneumatique).

  • Les solutions à double ligne pneumatique peuvent être équipées en plus d’une simple ligne hydraulique ; ainsi, les matériels existants peuvent toujours être utilisés.
  • Les solutions à double ligne hydraulique intègrent une fonctionnalité (mécanique ou électronique suivant les modèles) pour agir aussi bien sur des systèmes de freins traditionnels à simple ligne hydraulique que sur des systèmes à double ligne. Donc, dans ce cas également, les nouveaux tracteurs peuvent aussi bien tracter des outils existants que de nouveaux matériels lorsqu’ils basculeront en double ligne en 2020. 

TNM : Avez-vous fait des préconisations au réseau pour orienter les ventes ?

JSL : Si en France, peu d’outils sont jusqu’à maintenant équipés de freins pneumatiques, la situation est bien différente dans de nombreux pays, où les vitesses autorisées sur route sont d’ailleurs supérieures aux nôtres. En grandes cultures notamment, ces systèmes de freinage sont déjà disponibles. Par conséquent, nous recommandons à notre réseau de promouvoir le passage aux freins pneumatiques pour ce type de travaux (tracteurs 6 cylindres, séries 6 et au-delà). D’autant que cela améliore le confort et la  sécurité au transport. Encore une fois, la solution double ligne pneumatique est compatible avec un système de freinage simple ligne hydraulique d’où une rétro-compatibilité avec les outils existants sans aucun problème.

Au-delà du transport, le système pneumatique présente également des avantages pour l’utilisation de certains outils. Les pulvérisateurs (coupure des sections) et les semoirs monograines (pression au sol) entre autres utilisent l’air comprimé et sont par conséquent équipés de leur propre compresseur, ce qui devient inutile lorsque le tracteur dispose de freins pneumatiques, qui libèrent donc des fonctions hydrauliques et réduisent le coût d’acquisition.

En polyculture-élevage, cette transition peut être plus longue, mais avec des charges moins élevées et une offre locale plus importante, le système double ligne hydraulique semble rester la solution la plus adaptée.

TNM  : Quel est le surcoût pour une double ligne ?

JSL : Sur une série 6R, le surcoût moyen de la double ligne hydraulique est de 1 564 € HT et celui d’une double ligne pneumatique, couplée à une ligne hydraulique traditionnelle, s’élève à 4 406 € HT.

TNM : Quels conseils pourriez-vous donner aux agriculteurs qui envisagent l’achat d’un tracteur cette année ?

JSL : Le système de freinage pneumatique revient certes plus cher mais offre des performances supérieures. L’essayer est sans doute la meilleure façon de s’en rendre compte.

Pensez à la valeur de revente : l’offre d’outils en freinage pneumatique, en particulier à l’est de l’Europe, est très importante, nous nous attendons à une forte bascule du marché en pneumatique et notamment pour les matériels attelés sur des tracteurs 6 cylindres.

Attention, il ne faut pas raisonner transport uniquement mais penser aux autres outils susceptibles de fonctionner à  l’air comprimé. »

TNC