le 19/02/2018 à 14:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Biodiversité Des agriculteurs installent des nichoirs pour la chouette effraie

Les partenaires de cette action souhaitent l'étendre à d'autres secteurs du Nord et du Pas-de-Calais. (©Chambre d'agriculture du Nord-Pas-de-Calais)

Les partenaires de cette action souhaitent l'étendre à d'autres secteurs du Nord et du Pas-de-Calais. (©Chambre d'agriculture du Nord-Pas-de-Calais)

Une vingtaine d’agriculteurs du Cambrésis se sont vus remettre des nichoirs destinés à y accueillir des chouettes effraies, une espèce protégée et un auxiliaire précieux pour l’agriculture.

Vingt-deux agriculteurs du Geda Pays’en Action Cambrésis sont venus récupérer, mercredi 31 janvier, des nichoirs pour chouettes effraies à Crèvecœur-sur-l’Escaut et à Vertain (Nord) afin de les installer au sein de leurs exploitations. L’Effraie des clochers est une « espèce protégée, dont le nid est habituellement installé dans des bâtiments anciens : granges, greniers peu fréquentés, églises, piegeonniers… qui se font de plus en plus rares. » indique la Chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais. « Ce rapace nocturne est un auxiliaire précieux pour l’agriculture, puisque son régime alimentaire est constitué de campagnols (50 à 80 %) et de muridés (mulots et souris grises). Il aide ainsi au renforcement de la lutte biologique contre les ravageurs des cultures », constat qui a motivé le développement de cette action.

À l'initiative de ce projet : la Chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais, le Geda Pays’en Action Cambrésis et le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement Ville de l’Artois, qui mènent depuis 2014 des actions communes de sensibilisation en faveur de la biodiversité auprès des agriculteurs, notamment dans le cadre de l’Observatoire agricole de la biodiversité.

Les agricultures volontaires ont été expertisés durant l’automne, afin de trouver l’emplacement idéal sur leur exploitation pour installer ces nichoirs. Ceux-ci sont fabriqués par un ébéniste dont l’entreprise Émotions d’Art est située à Hamelincourt (Pas-de-Calais).

Cette action est co-financée par l’Agence de l’eau Artois Picardie, la région Hauts-de-France, la Chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais et le ministère de l’agriculture. Les agriculteurs impliqués participent également financièrement, à hauteur de 20/30 euros, pour l’achat du nichoir.

TNC