le 23/02/2018 à 18:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Etude LSA-Jacquet 73 % des Français sont prêts à payer plus cher pour le Made in France

73 % des consommateurs sont prêts à payer plus pour des produits garantis Made in France. C'est ce qui ressort d'une enquête publiée par le magazine LSA.

L’enquête menée par la marque française de pains Jacquet, en partenariat avec les instituts BVA et B2B Intelligence, a concerné aussi bien les consommateurs que les distributeurs et agriculteurs. Au cœur de la question, la juste rémunération des produits alimentaires français. Les résultats dévoilés par le magazine LSA montrent que 73 % des consommateurs, 69 % des agriculteurs et 66 % des distributeurs sont prêts à payer plus pour des produits garantis Made in France.

Dans un contexte de « guerre des prix » et alors que le gouvernement tente d’élaborer une loi sur l’alimentation, se pose la question de la juste rémunération des produits alimentaires français. Tandis que 55 % des consommateurs et 71 % des distributeurs trouvent les prix de vente du Made in France plus élevés que la moyenne, 55 % des agriculteurs pensent que ceux-ci ne sont pas suffisants pour la valorisation des filières impliquées. Toutefois, dans le but de soutenir l’économie et l’emploi nationaux, 80 % des consommateurs, 73 % des distributeurs et 75 % des agriculteurs pourraient se tourner vers les produits français.

79 % des distributeurs déclarent que l’allégation « produit français » permet une augmentation des ventes. Pour leur part, 91 % des consommateurs s’avouent plus attirés par des produits alimentaires d’origine française. Le Made in France s’imposerait ainsi comme une réelle tendance de fond, et non comme un effet de mode à court terme. C’est du moins l’avis de 82 % des consommateurs et 90 % des distributeurs. Selon eux, cette tendance va se développer dans les années à venir. « L’origine française des matières premières est, en effet, et de loin, le critère le plus important pour un produit fabriqué en France pour 80 % des consommateurs, 69 % des agriculteurs et 61 % des distributeurs. »

L’identification des produits français est donc un enjeu majeur. 55 % des distributeurs sont favorables à la mise en place de rayons dédiés au Made in France afin de faciliter leur identification. 81 % des consommateurs et 90 % des agriculteurs seraient ainsi réceptifs à cette initiative. Par ailleurs, les labels sont aussi importants. 52 % des consommateurs et 31 % des distributeurs accordent leur entière confiance au logo « Origine France Garantie » présents sur les emballages.

TNC