le 01/03/2018 à 16:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Céréales Le blé en baisse après avoir atteint des sommets

Les prix du blé étaient en repli jeudi à la mi-journée dans ce qui semblait être un mouvement de correction, après avoir atteint des sommets la veille.

Vers 15 h (14 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé perdait 1,50 euro sur l'échéance de mars, à 165,25 euros, tout comme sur celle de mai, à 166,75 euros, pour une activité très soutenue de plus de 21 200 lots échangés.

L'euro se stabilisait jeudi face à un dollar toujours prisé deux jours après des propos jugés optimistes par les investisseurs du nouveau président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Jerome Powell. « La vraie question c'est "qu'est-ce qui s'est passé hier ?" », a commenté auprès de l'AFP Alexandre Boy, analyste du cabinet Agritel, en s'interrogeant sur l'absence d'éléments déclencheurs pour la forte hausse enregistrée la veille.

Le prix du blé à Chicago a bondi mercredi (+ 3,77 %) à son plus haut niveau depuis fin juillet, alors que les conditions météorologiques aux Etats-Unis affectent les récoltes d'hiver dans plusieurs Etats. Les données officielles sur la qualité des récoltes avaient toutefois été dévoilées dès lundi soir.

« Ce matin, on a retrouvé des niveaux qui redevenaient un peu intéressants (...) et ça fait revenir des vendeurs, ce qui explique pourquoi on a un marché qui corrige à la mi-journée », a indiqué Alexandre Boy.

Les cours du maïs étaient quasiment à l'équilibre jeudi, la tonne perdant 25 centimes sur l'échéance de mars à 155,75 euros, tandis qu'elle était stable sur celle de juin à 163,25 euros, pour un peu plus de 350 lots échangés.

AFP