le 14/09/2018 à 09:25

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Concours Graines d'agriculteurs Trois jeunes agriculteurs récompensés pour leurs innovations

A l'occasion des Terres de Jim, le ministre de l'agriculture et de l'alimentation, Stéphane Travert, a remis les prix du concours Graines d'agriculteurs. Organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation du syndicat Jeunes agriculteurs, le concours récompense chaque année des agriculteurs installés depuis moins de cinq ans sur leur exploitation. Proposant aussi un prix du public, cette démarche vise à valoriser le métier d’agriculteur auprès du grand public.

Sélectionnés par un jury composé de représentants des partenaires du concours, les gagnants se voient remettre 3 000 euros afin de les encourager à développer leurs projets. Ainsi, en 2018, les lauréats sont :

- Simon Jansana pour le prix du grand public dans la catégorie « Acteur de la création économique » ;

- Marion Breteau, prix du jury dans la catégorie « Acteur du lien social » ;

- Thibault Le Masle, « Acteur de la préservation des sols et de la lutte contre le changement climatique » (Prix du jury).

Simon Jansana élève 120 chèvres dans l'Hérault, mais il ne souhaite pas concurrencer les producteurs du secteur qui lui ont transmis leur métier. Aussi, il a mis en place un système de parrainage de chèvres : « Chaque parrain s'engage sur une saison, de février à novembre. Le coût du parrainage est de 21 euros par mois, sur dix mois, pour 14 produits à venir chercher sur la ferme. C'est un revenu assuré. » A l’heure actuelle, tout son troupeau est ainsi parrainé et il y a une liste d'attente de trois ans pour devenir parrain. Le jury a félicité le « système innovant et pérenne » mis en place par Simon, qui remporte donc le prix du public avec 2 630 voix.

Installée en polyculture-élevage, Marion Breteau a choisi de tenter une nouvelle aventure : la culture du quinoa. Dans une mise en commun avec sept autres exploitations, elle participe à renforcer le lien social et la visibilité de cette production. Par ailleurs, elle a aussi, en parallèle, créé sa propre marque « Sa Majesté la graine » destinée à la vente en circuit court. Via les réseaux sociaux, elle s’adresse au grand public dans une stratégie alliant promotion de métier, sensibilisation du consommateur et vente des produits. Le jury a apprécié « la stratégie de diversification et le travail de fond fait par Marion sur la communication ainsi que sa volonté d'aller à la rencontre des consommateurs ».

Thibault Le Masle est éleveur de volailles et porcs. Il est engagé en MAEC sol et réduit son impact environnemental en pratiquant du semis direct sous couvert végétal et la couverture permanente des sols avec des végétaux mellifères. Ces techniques permettent effectivement de limiter l'érosion des sols par une meilleure captation du carbone et un travail en synergie avec les ruches installées sur les parcelles, pour une meilleure pollinisation des cultures. Le jury a salué « son engagement et sa volonté d'innover sur son exploitation tout en travaillant en harmonie avec son environnement ».

TNC