le 29/09/2017 à 16:50

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Rapport du CGAAER Appui à la structuration de la filière "oeufs"

 Le diagnostic réalisé par la mission identifie les raisons de la crise "conjoncturelle" et les éléments d'un développement mal maîtrisé.

Le diagnostic réalisé par la mission identifie les raisons de la crise "conjoncturelle" et les éléments d'un développement mal maîtrisé.

Depuis la crise "conjoncturelle" de 2013, la production d'oeufs de Bretagne est contrainte de rechercher des marchés précaires où les opérateurs se livrent à une féroce bataille de prix, les évolutions de la consommation n'ayant pas été suffisamment pris en compte. Ce rapport comporte des recommandations adressées non seulement à la filière et à l'interprofession mais également aux services de l'État.

Ces recommandations portent sur l'indispensable amélioration de la connaissance, nécessaire à toute anticipation économique, sur des mesures de régulation de la production et d'élargissement des débouchés dont l'exportation.

En outre, sont formulées des propositions d'amélioration de la gouvernance au sein de l'interprofession.

Enfin, pour appuyer ces initiatives professionnelles, les compétences réglementaires, de médiation ou d'accompagnement des pouvoirs publics pourraient être mobilisées.

Ainsi, il apparaît important de mettre en oeuvre les principales recommandations suivantes, en intégrant sereinement les évolutions de la consommation :

  • Pour l'interprofession

- Mettre en oeuvre les engagements structurels de la charte, à savoir le respect de la réglementation densité, la traçabilité (banque de données), le respect des contrats et l'amélioration de la connaissance (mobilisation de données sanitaires, création de nouveaux indicateurs), dans le respect du droit de la concurrence.

- Développer les débouchés par une coopération renforcée avec la grande distribution et le démarchage collectif des marchés à l'exportation (« cellule exportation »).

- Améliorer la gouvernance au sein de l'interprofession, en ayant éventuellement recours au médiateur des contrats commerciaux agricoles.

- Définir les meilleures modalités d'association entre l'interprofession et les OP dans le cadre du futur règlement OCM unique, notamment sur l'indispensable adaptation de la production et ses déclinaisons régionales.

  • Pour la filière

- Approfondir les pistes pour les exportations collectives et le renforcement de la contractualisation avec la transformation.

  • Pour les services de l'État

- Programmer une campagne de contrôle des densités en élevage.

- Confier à FranceAgriMer l'élaboration de cotations.

- Mobiliser le médiateur en appui à l'interprofession et à la filière.

- Supprimer la dérogation sur le marquage des œufs.

Pour consulter le rapport en intégralité, cliquez ici.

CGAAER

Catégories :
Filières Filière avicole