le 30/09/2017 à 10:20

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Académie d'Agriculture de France Mécanisation, automation, robotisation

 Les progrès actuels dans le domaine de l'automatisation et de la robotique sont particulièrement rapides et saisissants.

Les progrès actuels dans le domaine de l'automatisation et de la robotique sont particulièrement rapides et saisissants.

Les réalisations présentes déjà étonnantes tant en agriculture, qu'en élevage et en foresterie sont issues d'une évolution continue depuis des siècles. L'accélération de l'apparition des nouveautés a déjà entrainé des changements fondamentaux tant sociaux qu'économiques. Les perspectives d'avenir sont tellement importantes et multiples qu'il convient d'essayer de les explorer pour éclairer les choix et discerner les conséquences, en particulier sur les structures de la société.

Après une brève histoire de la mécanisation en général, l'auteur de cette note s'intéresse plus particulièrement à l'histoire machinisme agricole.

Puis, l'automatisation et la robotique sont présentées et redéfinies. En matière agricole, de nombreux automatismes sont apparus au fil du temps, souvent animés par des ensembles de commande et de transmission hydrauliques. Aujourd'hui, de nombreux roboticiens travaillent sur la mise au point de robots à locomotion et capables d'apprendre, de sorte à obtenir des machines de plus en plus autonomes. De fait, divers problèmes moraux et environnementaux vont probablement apparaître.

Enfin, quelques résultats et perspectives sont présentés : robots de cueillette de pommes et d'agrumes, stalle de traite et d'alimentation entièrement automatique, automatisation de l'irrigation... Si hier la recherche des économies de main d'œuvre était de mise, elle cède aujourd'hui la place à la mise au point de matériels visant à économiser au maximum les épandages d'engrais et la pulvérisation de produits phytosanitaires.

Ces tendances annoncent des besoins de plus en plus importants en capital qui ne pourront être satisfaits que par un accroissement continu de la taille des exploitations. Il est aussi possible, sinon très probable, qu'à plus long terme les serres entièrement automatisées deviennent les éléments prépondérants de la production alimentaire mondiale.

Pour consulter la publication en entier, cliquez ici.

Jean DUNGLAS (AAF)