le 03/10/2017 à 10:20

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Rapport de l'Assemblée Nationale L'avenir des filières d'élevage

 D’après un sondage de l’Institut français de l’opinion publique (IFOP) pour le média « Atlantico », en juillet 2015, 86 % des Français soutenaient la mobilisation des éleveurs.

D’après un sondage de l’Institut français de l’opinion publique (IFOP) pour le média « Atlantico », en juillet 2015, 86 % des Français soutenaient la mobilisation des éleveurs.

A la suite de la table ronde sur la crise des filières d'élevage, organisée en juillet 2015, la commission des affaires économiques a décidé de créer une mission d'information sur l'avenir de ces filières (bovin viande, bovin lait, porc, volaille, ovins).

Les rapporteurs dressent un constat préoccupant de la situation des éleveurs, compte tenu du ratio entre la valeur de leur exploitation, leur niveau d'endettement et la faiblesse des revenus.

Face à ce constat, ils tentent de dégager les forces et les faiblesses spécifiques à chaque filière, ainsi que les difficultés qui leur sont, pour une grande part, communes et qui vont bien au-delà de l'échelle de l'exploitation (dont la très forte volatilité des coûts de production).

Ils formulent 60 propositions qui concernent les niveaux européen et national et visent à assurer aux exploitants des revenus dignes en améliorant la compétitivité, mais également à renforcer la traçabilité et la qualité des produits français.

A la suite d'échanges menés notamment avec l'Espagne et l'Allemagne, ils abordent la question de l'étiquetage des produits et sur la capacité de la France à mettre en place un étiquetage sur l'origine, nonobstant les contraintes européennes.

Pour consulter le rapport dans son intégralité, cliquez ici.