le 21/01/2016 à 12:12

  • Imprimer
  • Envoyer à un ami

Vignerons indépendants Campagne de communication massive pour la marque collective Vigneron Indépendant

Campagne de communication

Campagne de communication

1 / 2

La promesse de cette campagne n’est pas «produit» mais «sociétal». Elle met l’accent sur la marque collective « Vigneron Indépendant » et invite les Français à chercher le logo de la marque sur les bouteilles, signe de la garantie d’un vin d’artisan et d’un soutien aux territoires ruraux.

En achetant un vin de Vigneron Indépendant, le consommateur à la garantie d’avoir un vin non standardisé, un vin à forte personnalité élaboré par un artisan (un vigneron qui cultive, récolte et vinifie ses propres raisins).
 
La personne qui achète un vin Vigneron Indépendant soutient des structures indépendantes qui œuvrent chaque jour pour être acteur du développement de leur territoire. Aujourd’hui ces valeurs sont comprises et appréciées des Français.
 
Alors comment différencier un vin de Vigneron Indépendant d’un autre ?
C’est très simple : grâce au logo que les vignerons adhérents peuvent faire apparaître sur leurs bouteilles.
 
Un « label » qui garantit l’authenticité d’un vin d’artisan : La campagne nationale a pour objectif de renforcer la notoriété du logo et de la marque collective. Les Vignerons Indépendants de France invitent les Français à « chercher » ce signe distinctif sur les bouteilles.
 
Le dispositif média :
 
- Affichage extérieur multi-formats (Clear Channel et Exterion Media) et Réseaux sociaux
- Plus de 6 000 faces à partir du 13 janvier dans toute la France et pendant 3 semaines
- Plus de 355 millions de "contacts" (de vues) sur les 18 ans et + distribués
- Plus de 12,4 millions de foyers couverts
- Budget média : 1 million d’euros bruts
 
À propos des Vignerons Indépendants de France :
 
La confédération des Vignerons Indépendants de France regroupe plus de 7 000 vignerons. Elle a pour missions principales :
- le soutien au développement des entreprises (formation, guides pratiques, démarches environnementales...).
- les actions politiques et syndicales
- la mise en place d’outils commerciaux en France et à l’export (salons, concours des vins, site de vente en ligne, offre oenotouristique...)
- le développement d’une marque collective donnant de la visibilité à chacune des marques individuelles.

Vignerons indépendants