Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 22/07/2012 à 13:57

imprimer

Pêche

Pavillon France, une nouvelle marque de confiance pour les consommateurs de poisson

Les professionnels de la pêche s'apprêtent à lancer leur marque commerciale nationale, Pavillon France, dans le but de promouvoir leurs produits auprès des consommateurs, en faisant valoir leur diversité et leur qualité tout en restant abordables.

Alors que la politique commune de la pêche (Pcp) n'en finit pas d'écrire son histoire à Bruxelles, France Filière Pêche, association née en 2010 et qui réunit tous les maillons de la profession, boucle son projet de marque de référence pour la pêche française. La communication grand public est prévue dès la fin de cet été. Alliant amour du métier, savoir-faire et produits de qualité, cette marque collective a pour but de remettre à l'honneur les produits capturés et pêchés par des navires battant pavillon français et de permettre aux consommateurs de les repérer facilement et simplement à l'aide d'un logo.

Le cahier des charges de Pavillon France est axé non seulement sur la qualité, mais aussi sur la traçabilité, avec enregistrement sous criée des produits obligatoire. Mareyeurs, grossistes, poissonniers et enseignes de la grande distribution adhèrent volontairement à cette démarche, qui est assortie d'un plan de contrôles strict en interne et en externe. Cette valorisation de la pêche française passe par une remise à l'honneur du "poisson du jour", issu d'espèces moins connues des consommateurs, mais abondantes et donc plus abordables pour les consommateurs.

Convaincre les consommateurs

"Nous voulons par cette marque collective de référence démarquer la pêche française sur les étals des poissonneries et dans les rayons marée de la grande distribution", a expliqué Emmanuelle Sauvion, délégué générale de France Filière Pêche. Comme pour la viande ou tout autre produit de consommation, l'origine des produits de la mer est déterminante pour l'acte d'achat. Il s'agissait donc de combler un manque, puisque "la filière pêche ne peut donner actuellement que la seule identification 'Atlantique Nord-Est' aux consommateurs", a souligné Philippe Merabet, ancien patron-pêcheur et actuel président de la Coopérative maritime.

Pour informer, séduire et convaincre les consommateurs d'acheter des produits estampillés Pavillon de France, France Filière Pêche prépare activement la campagne de communication qui doit accompagner le lancement de sa marque. Cette jeune organisation interprofessionnelle a prévu la diffusion, jusqu'à la fin de l'année, de plusieurs centaines de spots publicitaires qui devraient toucher, selon elle, 85 % des téléspectateurs. Un portail internet (pavillonfrance.fr) proposera recettes, astuces et conseils expliquant aux consommateurs comment utiliser simplement et facilement les produits de la pêche française.

"L'avenir de Pavillon de France est prometteur", a prédit Julie Rigaud, de la Fédération des organisations de producteurs de pêche artisanale, car cette marque "va nous démarquer des autres labels, comme le label rouge, qui peut être accordé à des produits qui ne sont pas français". La nouvelle marque s'inscrit aussi dans une mission plus large, dont le maître mot pour France Filière Pêche est l'économie des énergies : la réduction des pollutions provoquées par les activités de pêches, tout en contribuant à une pêche durable et à l'amélioration des connaissance des stocks halieutiques.

AFP

Haut de page

A lire aussi