Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 26/07/2012 à 06:21

imprimer

Moissons 2012

Dans l’Oise, « jusqu’à maintenant les céréales n’étaient pas mûres »

Le temps des moissons arrive dans le Nord de la France. Dans l’Oise, Thierry Bourbier a commencé lundi par la récolte des colzas, plutôt satisfaisante. Il ne devait pas tarder à entrer dans les blés, juste secs. Quelques jours de soleil manquent encore aux orges de printemps.

Dans l'Oise, les moissonneuses frémissent à l'approche de l'arrivée à maturité des blés. (© TNC)

zoom

Thierry Bourbier, polyculteur sur 200 ha dans l'Oise, témoigne. « J'ai terminé hier après midi les colzas, juste bien, à 7,5 % d'humidité et à parfaite maturité. Trois jours de soleil ont suffi pour qu'ils soient à point mais il n'en fallait pas moins. J'ai commencé lundi matin par les terres de cranette où j'atteins 30 q/ha pour finir mercredi par les terres argileuses plus profondes dans lesquelles je devrais obtenir 45 q/ha. » Thierry Bourbier parlait mercredi d'essayer de commencer les blés « tout juste secs pour les variétés précoces ».

Les maladies de fin cycle ont été présentes mais « on ne saura qu'à la récolte ce qu'il en est ». L'agriculteur prévoyait sinon d'attendre aujourd'hui. Avancer au jour le jour... au rythme de l'arrivée à maturité des cultures. « Jusqu'à maintenant les céréales n'étaient pas mûres. » Dans les parcelles d'orge de printemps, il voit encore beaucoup d'épis verts. « Pas encore à maturité, il leur faut encore quatre ou cinq jours de soleil. »

TNC

Haut de page