Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 29/07/2012 à 15:29

imprimer

Matières premières agricoles

François Hollande veut une surveillance accrue des marchés des céréales

Le président français François Hollande a demandé samedi qu'une attention particulière soit portée à l'évolution des marchés mondiaux des céréales, dont les prix ont fortement augmenté sous l'effet d'une grave sécheresse aux Etats-Unis.

Depuis plusieurs semaines, les cours des céréales flambent.(© TNC)

zoom

« Les agriculteurs affrontent une situation particulièrement tendue en raison du prix des céréales. C'est la raison pour laquelle j'ai demandé (au ministre de l'Agriculture) Stéphane Le Foll de saisir les instances auprès du G20 qui doivent prendre toute la dimension de la volatilité des prix des matières premières et notamment des céréales », a dit le chef de l'Etat qui visitait une ferme dans le sud-ouest de la France.

Le ministre de l'Agriculture, qui accompagnait François Hollande, a précisé dans un communiqué avoir saisi le secrétariat du Système d'information sur les marchés agricoles (Amis), basé à l'agence de l'Onu pour l'Alimentation et l'Agriculture (Fao) à Rome.

Lors du G20 de juin 2011, les vingt économies les plus puissantes de la planète avaient trouvé un accord sur un plan d'action pour lutter contre la volatilité des prix agricoles. Soulignant l'importance d'avoir de bonnes informations au bon moment, le système Amis avait été mis en place. Les fortes hausses de prix s'expliquent par la sécheresse que subissent les Etats-Unis, l'une des pires en 25 ans. Des estimations évoquent une réduction de 20 % de la récolte de soja par exemple.

Stabiliser le prix des céréales

La Russie, victime également de la sécheresse, pourrait aussi revoir à la baisse ses prévisions de récolte de céréales. « Quand il y a une sécheresse aux Etats-Unis, les prix des oléagineux, des matières premières et des céréales augmentent. Cela a des conséquences pour les agriculteurs ici en France », a relevé François Hollande. « C'est pour cela que j'ai demandé au ministre de l'Agriculture de saisir les instances appropriées pour qu'on puisse maîtriser, stabiliser le prix des céréales », a-t-il ajouté. La création d'un "Forum de réaction rapide" avait aussi été décidée lors du G20 avec pour mission de promouvoir « la cohérence et la coordination politiques en temps de crise ».

« Si la situation l'impose », Stéphane Le Foll, qui préside le Forum, « convoquera une réunion formelle » de cette instance, ajoute le communiqué. « En cas d'aggravation de la situation aux Etats-Unis et en Russie et de dégradation de la situation des marchés, le Forum de réaction rapide composé des principaux pays producteurs de céréales et de soja (plus de 85 % des volumes sur les marchés internationaux), pourrait se prononcer d'une part sur les actions à encourager afin de soulager les tensions, d'autre part sur celles à éviter pour ne pas les accentuer », a détaillé le ministère de l'Agriculture.

AFP

Haut de page