Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 03/08/2012 à 07:49

imprimer

Doux

La Fnsea et la confédération des éleveurs interpellent les politiques

La Fnsea et la Confédération française de l'aviculture (Cfa) interpellent "tous les responsables politiques sur le secteur avicole français" dans le cadre du redressement judiciaire du volailler Doux, ont-elles indiqué jeudi dans un communiqué.

"Quel silence devant un groupe qui est délesté de sa partie 'frais' et d'une solution qui consiste à offrir à un banquier britannique notre groupe avicole de dimension nationale", souligne la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (Fnsea) dans un communiqué commun avec la Cfa. Le plan de continuation de Charles Doux prévoit l'entrée majoritaire au capital de la banque britannique Barclays, qui espère ainsi récupérer ses 140 millions d'euros de créances.

"Les responsables politiques n'ont eu de cesse, depuis le mois de juin dernier, de parler de solution globale, de maintien de tous les outils, certains même d'appeler à des considérations patriotiques", indiquent les organisations. Elles réagissent au lendemain de la décision du tribunal de commerce de Quimper de placer en liquidation judiciaire le pôle frais de Doux, ancien fleuron de la volaille, en redressement judiciaire depuis le 1er juin.

AFP

Haut de page