Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 03/08/2012 à 12:13

imprimer

Chicago

Les prix du maïs, du soja, et du blé continuent de baisser

Les cours agricoles ont poursuivi leur baisse jeudi à Chicago, pénalisés par le climat morose sur les marchés boursiers ainsi que par les dernières prévisions météorologiques aux Etats-Unis, où la sécheresse continue toutefois à soutenir des prix élevés.

« Les prévisions météorologiques dans le Midwest continuent à être déterminantespour les prix du maïs et du soja », selon les analystes de Barclays.(© TNC)

zoom

L'attentisme de la Banque centrale européenne, qui n'a pas annoncé d'intervention pour apaiser les tensions en zone euro, est « de façon générale une source de déception pour les marchés » financiers et pétroliers, a noté Bill Nelson de Doane Advisories Services, conduisant aussi à « de la fébrilité » sur les échanges agricoles.

L'annonce dans la matinée d'une progression importante des ventes américaines de blé et de maïs la semaine dernière n'est pas parvenue à atténuer cette morosité ambiante : selon le département américain de l'Agriculture (Usda), les ventes de blé ont progressé de 41 % dans la semaine s'achevant le 26 juillet par rapport à la semaine précédente sur la campagne 2012/2013, et sur les campagnes cumulées 2011/2012 et 2012/2013 ; les ventes de maïs enregistrent également une hausse significative sur la campagne 2011/2012.

Repli marqué pour le soja

Sur ces mêmes périodes, les ventes de soja ont en revanche été divisées par près de trois par rapport à la semaine précédente, ce qui a provoqué un recul particulièrement marqué des prix de l'oléagineux, a souligné Bill Nelson : « les courtiers attendaient des informations indiquant que les prix élevés allaient enfin provoquer une baisse de la demande, ce que semble indiquer le dernier rapport » de l'Usda. Par ailleurs, « les prévisions météorologiques dans le Midwest (centre des Etats-Unis) continuent à être déterminantes pour les prix du maïs et du soja », selon les analystes de Barclays.

Ces derniers s'étaient hissés à des sommets lundi, dopés par de nouvelles prévisions annonçant une météo très sèche et chaude sur des régions déjà très éprouvées par l'une des pires sécheresses en 25 ans, avant d'entamer un léger recul mardi et mercredi. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a fini jeudi à 7,9575 dollars contre 8,0050 dollars mercredi à la clôture. Le boisseau de blé à même échéance a terminé à 8,7950 dollars contre 8,9375 dollars. Le contrat sur le boisseau de soja pour livraison en novembre a clôturé à 16,1650 dollars contre 16,2900 dollars.

AFP

Haut de page