Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 07/08/2012 à 15:19

imprimer

Colza

Le marché européen se stabilise rassuré par la situation du soja

Les cours du colza européen restaient proches de l'équilibre mardi 7 août à la mi-journée, le marché étant rassuré par les pluies sur la Corn Belt qui soulagent les cultures de soja et pourraient améliorer leur qualité dans les prochains jours.

Vers 13h30, les cours du colza s'appréciaient marginalement de 0,25 à 0,75 euro sur les contrats 2012 et 2013 dans un marché sans ambiance, puisque moins de 1.420 lots avaient été négociés.

Outre-Atlantique, le département américain de l'Agriculture (Usda a laissé inchangée la qualité des cultures de soja aux Etats-Unis par rapport à la semaine précédente, avec 29 % de cultures jugées bonnes à excellentes. Si ce chiffre reste très inférieur aux 61 % de l'an passé, il devrait maintenant progresser à la faveur des précipitations actuelles.

Il est probable que les marchés agricoles se montreront prudents jusqu'à la parution vendredi prochain du rapport mensuel de l'Usda sur l'offre et la demande mondiales, assorti des nouvelles estimations de production, de stocks et de consommation dans le monde.

Bonne tenue des cours du pétrole

La filière des oléagineux profitait par ailleurs de la bonne tenue des cours du pétrole auxquels elle est corrélée.

Vers 13h30, le baril de Brent de la mer du Nord, échangé sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres pour livraison en septembre, valait 110,37 dollars, grimpant de 82 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (Wti) pour la même échéance progressait de 34 cents, à 92,53 dollars.

Conséquences sur le marché physique, les graines de colza restaient stables à Rouen et sur la Moselle. Les produits dérivés du soja (tourteaux et huile) importés sur la Bretagne étaient globalement haussiers. Le marché du tournesol restait sur ses hauts niveaux.

AFP

Haut de page