Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 14/08/2012 à 16:49

imprimer

Chicago

Les prix agricoles reculent sur des prises de bénéfices

Les prix du maïs et du soja ont nettement reculé lundi 13 août à Chicago sur des prises de bénéfices, dans un marché continuant à digérer la forte révision à la baisse vendredi 10 août des estimations de productions de ces produits agricoles par les autorités américaines.

Les acteurs du marché de Chicago ont profité de l'annonce du rapport de l'Usda pour opérer des prises de bénéfices,ce qui a fait quelque peu baissé les cours (© TNC)

zoom

Les cours ont été pénalisés par « des prises de bénéfices à l'issue de la diffusion du rapport de l'Usda » vendredi, une publication sur l'offre et la demande mondiales très attendue par les courtiers après deux mois de sécheresse historique aux Etats-Unis, a noté Paul Georgy, d'Allendale.

Le ministère américain de l'Agriculture a notamment revu à la baisse ses prévisions de production de maïs de 13 % par rapport à 2011, à 10,8 milliards de boisseaux, soit à leur plus bas niveau en six ans. La maison de courtage Allendale estime que ces chiffres « sont très crédibles », ajoutant qu'elle ne serait « pas surprise de voir une nouvelle réduction dans les prochains mois ». Côté soja, la prévision de production apparaissait aussi en net recul, de 12 %.

Des prix très élevés qui font baisser la demande

« Les inquiétudes au sujet de la production américaine se sont accentuées », a noté Hussein Allidina, spécialiste en matières premières de la banque Morgan Stanley. Mais si les prix du maïs ont brièvement atteint vendredi de nouveaux plus hauts, jusqu'à 8,3400 dollars le boisseau (décembre), il se sont rapidement tassés, les courtiers craignant une baisse de la demande provoquée par « des prix très élevés », a relevé Paul Georgy.

En outre, dans un effort pour réduire l'étroitesse de l'offre, « le gouvernement (américain) envisage désormais de réviser à la baisse ses objectifs ambitieux pour le bio-carburant » dont l'éthanol, qui est produit à partir de maïs, ont pointé les analystes de Commerzbank. Or, « toute décision amenant à une diminution des quotas de production d'éthanol pourrait considérablement, et durablement, peser sur ses cours », ont-ils relevé. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a terminé lundi à 7,9225 dollars contre 8,0925 dollars. Le boisseau de blé à même échéance a clôturé à 8,7575 dollars contre 9,0125 dollars vendredi. Le contrat sur le boisseau de soja pour livraison en novembre a fini à 16,0075 dollars contre 16.4375 dollars.

AFP

Haut de page