Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 16/08/2012 à 08:39

imprimer

Conjoncture des marchés fonciers

Hausse de 21% en trois ans du prix des terres en Allemagne

Comme chaque année, la Fnsafer publie les grandes tendances du marché foncier. Le dernier rapport présenté en mai 2012 porte sur l’année 2010 pour le marché des terres agricoles en Europe. Voici les caractéristiques du marché foncier en Allemagne où le prix des terres à crû de 21 % en trois ans.

Conformément à une décision européenne (c), les ventes à prix « favorisé » aux fermiers en place ont pris fin au 31 décembre 2009. Seules les ventes aux anciens propriétaires se sont donc poursuivies en 2010 mais elles n'ont concerné que 200 ha, alors que, depuis 2000, les ventes annuelles de la BVVG oscillaient entre 20 000 et 25 000 ha, soit 60 % des surfaces vendues en ex-RdaEn 2010, le prix des terres gagne 7 %, à 14 800 euros/ha. C'est la cinquième année consécutive de hausse (+ 24 % entre 2005 et 2010). Elle concerne aussi bien les Länder de l'Est (7 400 euros/ha) que de l'Ouest (18 500 euros/ha), l'écart entre les deux secteurs géographiques restant toujours élevé. Cette augmentation intervient alors que la valeur ajoutée corrigée par hectare (VAC/ha) est en hausse de 9 %. Elle s'explique aussi par : le besoin accru de surfaces pour les installations de biogaz (subventionnées via le NawaRo Bonus (d)) et pour les élevages intensifs ; l'acquisition de terres par des non-agriculteurs à des fins de placement ; l'arrêt des ventes à prix « favorisé » qui, combiné à la stagnation des surfaces mises en vente à la valeur du marché (- 0,5 %), a provoqué une fermeture du marché foncier allemand en 2010.

N.B : D'après Fnsafer

TNC

Haut de page