Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 28/08/2012 à 09:34

imprimer

Chicago

Le soja, le maïs et le blé reculent, sur des prises de bénéfices

Les cours du soja et du maïs ont reculé lundi, pénalisés par un mouvement de prises de bénéfices après avoir atteint des sommets aux cours des dernières séances et par l'arrivée de pluies, tandis que le prix du blé souffrait de craintes au sujet de la demande.

Les rendements de maïs devraient être en moyenne de 120,25 boisseaux par acre aux Etats-Unis. (© TNC)

zoom

Les cours poursuivaient ainsi un mouvement de pause observé dès la fin de la semaine précédente, les investisseurs anticipant la publication vendredi à la clôture des rendements prévus pour le maïs et le soja par la société Pro Farmer à la suite d'une semaine d'enquête de terrain dans la Corn Belt. Au final, « les relevés du tour (de Pro Farmer) n'ont fait que confirmer les inquiétudes pour le maïs et surtout pour le soja, renforçant l'idée que l'Usda (le ministère de l'Agriculture américain) sera certainement contraint de revoir encore à la baisse ses prévisions de production pour l'année 2012/2013 », a ainsi souligné Hussein Allidina, spécialiste en matières premières pour la banque Morgan Stanley.

Selon Pro Farmer, les rendements de maïs devraient être en moyenne de 120,25 boisseaux par acre contre 123,4 affichés par le département américain de l'Agriculture, et les rendements de soja, de 34,8 boisseaux par acre, contre 36,1 attendus par les autorités. En tout, la récolte de soja américain serait de 2,6 milliards de boisseaux, selon cette enquête, soit une réduction de près de 100 millions de boisseaux par rapport aux prévisions de l'Usda, ont également souligné les experts de Commerzbank, qui ont ajouté que ces chiffres semblaient toujours trop optimistes aux spéculateurs.

Le blé américain, moins cher que le blé russe

En conséquence, les prix du soja ont atteint un nouveau plus haut niveau en début d'échanges, à 17,6050 le boisseau pour livraison en novembre, avant d'effacer la totalité de leurs gains en séance et de clôturer en territoire négatif. Selon Don Roose, de US Commodities, cet accès de faiblesse de l'oléagineux était dû en partie « à des pluies meilleures qu'anticipé vendredi au cours du week-end sur les régions productrices de soja », dans le centre du pays. En outre, pour le blé, « l'Usda a fait part ce week-end d'achats de blé par l'Egypte à la Russie et à la Roumanie, alors que les courtiers anticipaient des achats de blé américain » moins cher que le blé russe, pénalisé par de fortes sécheresses, a noté Don Roose.

Du côté du maïs, les prix suivaient un mouvement de réajustement technique après de fortes hausses, tout comme le soja et le reste des produits agricoles, a poursuivi l'analyste. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a terminé à 8,0075 dollars contre 8,0850 dollars vendredi. Le boisseau de blé à même échéance a clôturé à 8,8125 dollars contre 8,8850 dollars. Le contrat sur le boisseau de soja pour livraison en novembre a clôturé à 17,1875 dollars contre 17,3150 dollars vendredi.

AFP

Haut de page