Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 14/09/2012 à 10:04

imprimer

Chicago

Les nouvelles mesures de relance de la Fed dopent les prix agricoles

Les prix du maïs, du soja et du blé se sont appréciés jeudi 13 septembre à Chicago, sous l'effet de l'annonce de nouvelles mesures de relance par la Réserve fédérale américaine (Fed), qui a entraîné une baisse du dollar, rendant les matières premières plus intéressantes.

Les cours du soja comme ceux des autres céréales sont repartis à la hausse jeudi 13 septembre. (© TNC)

zoom

« A la suite de la publication de la décision de la Fed, le dollar a mordu la poussière, et cela a beaucoup aidé le marché des matières premières », a relevé Jason Britt, de Central State Commodities. Libellés en dollar, les produits agricoles deviennent plus attractifs pour les acheteurs munis d'autres devises lorsque le billet vert perd de sa valeur. La banque centrale a annoncé qu'elle allait racheter de nouveaux titres sur les marchés financiers afin de soutenir la relance du marché de l'emploi et de l'immobilier.

Avec l'annonce de ces nouvelles injections de liquidités, les courtiers se préparent « à ce que l'argent coule à flots » sur le marché des matières premières notamment, a ajouté Jason Britt. De ce fait, le soja qui évoluait en baisse jusqu'aux annonces de la Fed, est reparti à la hausse peu après, le maïs et le blé accentuant leur avancée.

D'autre part, les opérateurs continuaient à digérer les chiffres mensuels publiés la veille par le département américain de l'Agriculture sur l'offre et la demande mondiales, dans un contexte de cultures gravement endommagées aux Etats-Unis par deux mois de sécheresse cet été. L'Usda a notamment de nouveau revu à la baisse mercredi ses prévisions de production de maïs aux Etats-Unis, déjà à son plus bas niveau en six ans : elles ont été réduites de 1,3 million de tonnes (Mt) par rapport à la précédente estimation, à 272,5 Mt. Les experts américains ont également réduit de 1 Mt leurs prévisions de rendements de l'oléagineux aux Etats-Unis par rapport aux estimations du mois d'août, à 71,7 Mt.

Prévisions stables pour le blé australien

Pour ce qui est du blé, « l'Usda a abaissé ses estimations de production mondiale de 4 millions de tonnes (...) principalement du fait d'une baisse des prévisions de production en Russie, qu'on attend désormais à seulement 39 millions de tonnes », ont indiqué les experts de Commerzbank. Contre toute attente, les estimations de production en Australie, deuxième exportateur de blé au monde, sont restées stables malgré la sécheresse sévissant là-bas, a souligné Commerzbank.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a avancé à 7,7775 dollars contre 7,6950 dollars mercredi. Le boisseau de blé à même échéance a terminé à 9,0200 dollars contre 8,9000 dollars. Le contrat sur le boisseau de soja pour livraison en novembre s'est établi à 17,4725 dollars contre 17,4575 dollars.

AFP

Haut de page