Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 14/09/2012 à 16:18

imprimer

Qualité sanitaire

L’ergot des céréales sous surveillance

Après les mycotoxines, l’ergot des céréales pourrait bientôt faire l’objet d’une nouvelle réglementation européenne.

Ergot : sclérote germé.(© Julie Toussaint Ferreyrolle/Arvalis-Institut du végétal)

zoom

Concernant l'ergot des céréales, la réglementation limite la présence de sclérotes à 1 g/kg dans les céréales destinées à l'alimentation animale. Il est également recommandé de ne pas utiliser des lots contenant plus de 0,5 g/kg de sclérotes, en alimentation humaine. De même, les lots de semences certifiées ne peuvent contenir plus de trois sclérotes pour 500 g de semences, et les lots de semences de base, plus d'un sclérote par 500 g.

Malgré ces précautions, l'Agence européenne de sécurité sanitaire (Efsa) a détecté, en 2011, la présence d'alcaloïdes produits par l'ergot des céréales dans un nombre de lots anormalement élevé. La Commission européenne a, de ce fait, recommandé aux Etats membres de mettre en place un plan de surveillance qui pourrait conduire dans un deuxième temps à durcir la réglementation.

Rappelons que les alcaloïdes produits par l'ergot des céréales sont des substances très dangereuses pour l'homme et les animaux. Ils peuvent être à l'origine d'hallucinations et de gangrène, et chez les bovins, de malformations, d'avortements et de pertes de production.

TNC

Haut de page