Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 20/09/2012 à 11:09

imprimer

Volailles

La Confédération paysanne s'inquiète d'une baisse des marges

La Confédération paysanne s'inquiète dans un communiqué mercredi 19 septembre d'une baisse des marges des éleveurs de volailles, que certaines coopératives ont l'intention de pratiquer, affirme le syndicat agricole.

Le conseil d'admnistration de Gastronome, filiale de la coopérative Terrena, « vient d'acter une baisse de la marge des volailles de 2 euros au m2 », indique la Confédération paysanne dans son communiqué. « On a demandé une contribution exceptionnelle aux éleveurs », a confirmé à l'Afp le groupe Terrena, qui fait état d'une « volatilité considérable ».

Le groupe justifie sa décision par l'impossibilité de répercuter la hausse des prix des matières premières et donc des coûts de production sur la distribution. La marge des éleveurs rapporte au m2 la différence entre le prix de vente des poulets et les achats d'aliments et de gaz, c'est une marge intermédiaire, a expliqué la Confédération à l'Afp. Elle est habituellement de 8-9 euros/m2, a précisé le syndicat.

De son côté, la coopérative vendéenne de volaille Ciab, principal fournisseur du groupe Ldc, « envisage de baisser très fortement de 2 à 4 euros/m2 la marge des éleveurs de volailles », poursuit le syndicat agricole dans son communiqué.

Une information démentie par le président de la Ciab, Patrick Pageard. « On ne l'envisage pas pour l'instant », a-t-il déclaré à l'Afp. « Je n'ai absolument pas mis en application une révision des marges des producteurs », a-t-il souligné. « Nos clients abattoirs qui distribuent dans les grandes surfaces depuis plusieurs mois nous rapportent qu'ils sont dans l'incapacité de revaloriser les prix de ventes des animaux », a-t-il toutefois fait valoir. « Nous avons des augmentations de coûts de production qui sont énormes, notamment liés à l'augmentation du prix des céréales et de la protéine », a-t-il indiqué.

AFP

Haut de page