Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 21/09/2012 à 16:02

imprimer

Prévention de la santé des bovins

Les « ThermoBolus » de Medria détectent les troubles

Medria a mis au point un capteur de température dans un bolus ruminal. Ce "ThermoBolus" mesure en permanence la température du rumen et avertit l’éleveur par Sms en cas d’hyperthermie ou de comportement alimentaire inhabituel.

Tous les capteurs de Medria (San'Phone, Vel'Phone et Heat'Phone) fonctionnent avec la même base Gsm à placer en stabulation ou au champ. Comptez un investissement de 50 à 80 euros par thermobolus. (© TNC)

zoom

Après la détection des chaleurs et des vêlages, Medria se positionne désormais sur la détection des troubles de la santé des bovins avec « San'Phone ». L'entreprise rennaise a intégré un thermomètre et un émetteur dans un bolus en céramique. Ce « ThermoBolus » réside dans le rumen des bovins toute leur vie durant.

Deux tailles existent : - Petit format : 2 ans d'autonomie. Pour veaux de boucherie ( avec utilisation d'animaux "sentinelles" au sein d'un lot ) ou broutards. - Grand format : 6 ans d'autonomie. Pour vaches laitières et allaitantes.

Averti par Sms

« Le changement de température corporelle ou de modification alimentaire sont des signes précurseurs d'une pathologie, explique Jean-Pierre Lemonnier, co-fondateur de Médria. Savoir si un animal a de la fièvre ou non, permet également de mieux cibler l'usage des antibiotiques. L'objectif est de pouvoir réagir en établissant un diagnostic avant qu'il ne soit trop tard et éviter la surmédication ».

Les informations envoyées par le thermobolus à la base Gsm sont analysées et consultables sur l'application internet de Medria. L'éleveur est averti par Sms lorsqu'un animal montre des signes inhabituels comme une variation importante du nombre de buvées par jour, un changement brutal de comportement alimentaire, ou de la fièvre.

Intégrer les vétérinaires dans la démarche

« Nous avons élaboré ces capteurs car nous avions de nombreuses demandes de la part d'éleveurs qui ont pour habitude de prendre la température de leur animaux, notamment en élevages allaitants, explique Jean-Baptiste Amédéo, directeur commercial de Medria. Nous lançons actuellement une communauté d'une centaine d'exploitations pilotes équipées de ThermoBolus. Chaque éleveur ainsi que son vétérinaire auront accès sur le web aux courbes de buvées et de températures des animaux. L'objectif est de les intégrer tous les deux dans une démarche de prévention et de faire connaître notre produit auprès des vétérinaires ».

TNC

Haut de page