Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 09/10/2012 à 09:09

imprimer

Adjuvants

Jouffray-Drillaud investit pour asseoir sa position sur le marché

Avec la mise en place d'un dispositif inédit de plate-forme expérimentale et le rapprochement avec un spécialiste britannique, Jouffray-Drillaud affirme sa volonté de développer ses positions sur le marché des adjuvants.

L'annonce du rapprochement avec Interagro va dans le sens de la volontéde la firme de devenir un acteur majeur du marché des adjuvants. (© JD)

zoom

Jouffray-Drillaud a mis en place quatre pôles expertise adjuvants, répartis sur le territoire, ouverts aux distributeurs et aux prescripteurs, « une initiative originale qui permet de dispenser références techniques et conseils ». Denis David, directeur marketing, voit en ce nouveau concept, l'illustration de « la volonté de Jouffray-Drillaud d'asseoir un peu plus ses positions sur ce segment de marché. Et si ce type de dispositif est couramment mis en place pour évaluer les spécialités phytosanitaires, il s'agit d'une première pour les adjuvants. »

Les quatre pôles traitent des techniques de désherbage du blé et du maïs, mais aussi de thématiques propres à la région où le pôle est implanté. Ainsi, à Saint-Quentin (Aisne), le pôle abordera le désherbage des betteraves. Freddy Pierrard, chef produits nutrition santé végétale, explique que « les actions de douze adjuvants extemporanés ont été comparées et évaluées, afin de trouver le meilleur accord entre adjuvant et spécialité phyto. C'est une vraie mine de références ! »

Rapprochement avec un spécialiste

Jouffray-Drillaud annonce par ailleurs son rapprochement avec Interagro, spécialiste britannique des adjuvants extemporanés, ce qui lui permettra « un renforcement significatif de son offre produits ». « La stratégie de développement autour de l'Eco Performance, selon Guillaume Mothe, directeur général, passe par des collaborations en recherche et développement, et des partenariats commerciaux. » De son côté, Mike Roche, directeur et fondateur d'Interagro, explique que « la France représente le potentiel le plus important en Europe ». « Nous avons choisi de confier la distribution de nos adjuvants à Jouffray-Drillaud car nous avons été séduits par leur positionnement autour de l'Eco Performance, en particulier sur le segment des grandes cultures. »

Ce rapprochement va permettre à Jouffray-Drillaud de proposer une nouvelle offre segmentée et d'explorer de nouveaux marchés. Deux spécialités, Cantor et Gerezi, confiées en exclusivité pour la France à la firme, viennent ainsi s'ajouter à sa gamme.

TNC

Haut de page