Agrisalon.com, votre quotidien d'information agricole - Agriculture, céréales, élevage, météo, petites annonces

Accueil > permalien

Publié le 10/10/2013 à 17:31

imprimer

Vin

Premier championnat du monde de dégustation à l'aveugle

Le premier championnat du monde par équipes de dégustation à l'aveugle de 12 grands vins du monde est organisé samedi à Bordeaux, a-t-on appris auprès des organisateurs, le magazine "La revue du vin de France".

16 équipes vont participer au championnat du monde de la dégustation à l'aveugle. (©TNC)

zoom

Après avoir successivement lancé un championnat de France en 2003, puis un championnat d'Europe en 2008, le mensuel spécialisé « devant des demandes toujours croissantes » a décidé de lancer samedi à Bordeaux, au château Larrivet Haut-Brion, seize équipes dans une compétition cette fois mondiale.

Composées de quatre membres, dont certaines avec un coach, ces équipes sont majoritairement issues de pays européens hormis celles venues d'Afrique du Sud, de Chine, de Russie, d'Argentine et de Québec.

Les concurrents vont ainsi déguster « douze grands crus de différents pays du monde, sans que ce soient particulièrement les plus grands », et devront déterminer pour chacun le pays d'origine, son encépagement, l'appellation et le millésime.

« La dégustation à l'aveugle est une discipline très spécifique qui demande un entraînement particulier », souligne Philippe de Cantenac, journaliste à "La Revue du vin de France", chargé de l'organisation des compétitions. « L'enjeu est surtout de réunir et fédérer tous ces amateurs, dégustateurs du monde entier, qui peuvent parfois se sentir isolés dans leurs pays », souligne-t-il.

La revue a organisé elle-même des sélections en Chine ou en Afrique du Sud et a retenu les meilleurs quatuors issus de leurs championnats nationaux ou primés lors des championnats d'Europe.

Si le championnat d'Europe se déroule chaque année dans un pays différent, les organisateurs ont voulu que ce premier championnat du monde se déroule en France « tout simplement parce que c'est le pays organisateur et que nous souhaitons promouvoir la qualité des vins français ainsi que l'œnotourisme dans notre pays ».

Le championnat de France connaît depuis sa création un engouement croissant dans l'Hexagone avec, selon le mensuel, quelque 650 concurrents lors des six épreuves organisées sur le territoire.

AFP

Haut de page